ByteDance, maison-mère de TikTok, a annoncé sur un article de blog, la fermeture définitive de ses applications Vigo Video et Vigo Lite. Une décision qui, selon l’entreprise, lui permettra de mieux « concentrer son énergie et ses ressources » sur ses autres filiales.

Vigo tire sa révérence

Vigo Video et Vigo Lite sont deux applications qui permettent à leurs utilisateurs de créer et partager de courtes vidéos, telles que des sketches ou encore des Lip Sync. D’abord lancées en 2017, celles-ci vont fermer définitivement leurs portes en Inde le 31 octobre 2020, alors même qu’elles ont « déjà cessé leurs activités au Brésil et au Moyen-Orient« , a annoncé ByteDance, propriétaire des deux apps, dans un post baptisé « Une lettre d’adieu« . Dans celle-ci, l’entreprise explique :

« Depuis son lancement en 2017, Vigo Video a permis à des millions d’utilisateurs de créer des histoires captivantes et de montrer leur talent par le biais de vidéos courtes. La plateforme s’est engagée à connecter les communautés, en permettant aux utilisateurs de partager leurs histoires de la manière la plus authentique et la plus engageante possible. Cependant, pour aller de l’avant, nous avons décidé de concentrer notre énergie et nos ressources sur d’autres entreprises. »

Aussi, un porte-parole de l’entreprise a confirmé auprès de TechCrunch que Vigo Video et Vigo Lite disparaîtront également sur tous les autres marchés dans lesquels elles étaient présentes.

ByteDance renforce le positionnement de TikTok

Si ByteDance reste vague sur les raisons pour lesquelles elle met fin à l’aventure Vigo, l’entreprise laisse néanmoins transparaître son ambition. Sur son post, elle explique notamment que les « utilisateurs pourront exporter leurs contenus Vigo sur Tiktok« . L’objectif est donc clair : renforcer encore davantage le positionnement de TikTok, en « transférant » les 4 millions d’utilisateurs actifs mensuels de Vigo, sur TikTok qui compte plus de 200 millions d’utilisateurs en Inde et qui a dépassé le cap des 2 milliards de téléchargements à travers le monde.

Cette stratégie permettra également à ByteDance, qui a récemment été valorisée à plus de 100 milliards de dollars, de concentrer ses efforts sur son application star, plutôt que de disperser ses ressources pour continuer à faire vivre deux applications qui, de toute évidence, ont eut beaucoup de mal à trouver leur public.