ByteDance ne lésine pas sur les efforts pour conquérir le marché international. Après différentes polémiques, notamment aux États-Unis, avec son application phare TikTok, ByteDance fait tout pour rassurer les autorités. Dernièrement l’entreprise a interdit, dans ce but, à ses ingénieurs chinois d’avoir accès aux données sensibles de TikTok et des autres services ByteDance.

L’ombre chinoise plane sur le succès de ByteDance

Valorisée à plus de 100 milliards de dollars, la maison mère de TikTok, ByteDance, est en pleine forme et compte bien continuer à grandir. Pour mener à bien ses ambitions mondiales, l’entreprise chinoise doit montrer patte blanche, notamment aux États-Unis où deux enquêtes ont été ouvertes en 2019. Les autorités américaines redoutent le lien entretenu par l’entreprise avec la Chine, elles craignent que les données glanées sur TikTok finissent à terme sur des serveurs chinois.

Dans la même catégorie

Pour rassurer outre-Atlantique, mais aussi d’autres pays qui pourraient être inquiets dans le monde, ByteDance ne lésine pas. Selon des informations internes révélées par le site spécialisé PingWest, les ingénieurs chinois n’ont plus accès aux données dites « sensible » de TikTok et d’autres services de l’entreprise. L’un des employés à déclarer sous couvert d’anonymat, « Nous pourrions faire de même pour les équipes locales de R&D et de données. Cela fait partie de l’effort pour diviser les équipes et construire des pare-feux ».

Une suite logique

Cette décision que n’a pas encore officiellement confirmée ByteDance va dans le sens des mesures prises depuis l’ouverture des enquêtes américaines fin 2019. En mars les derniers modérateurs de contenus ont quitté la Chine pour rejoindre les pays concernés par la modération.

Le même mois la firme a annoncé l’ouverture d’un centre de transparence à Los Angeles au sein des locaux de TikTok. Les visiteurs pourront venir observer librement les modérateurs à l’œuvre. L’entreprise ouvre la porte à une multiplication de ce type de centre dans le monde.

En mai ByteDance a annoncé le recrutement d’un nouveau CEO pour TikTok, Kevin Mayer. Parmi les qualités de l’ancien chef de Disney+, sa nationalité américaine. C’est lui qui sera chargé des opérations mondiales de l’application. PingWest signale également que ByteDance a recruté Michael Beckerman, un influent lobbyiste dans le domaine des nouvelles technologies. Seules les conclusions de l’enquête américaine permettront de juger si ces efforts paient.