Dynamic Product Ads, c’est le nom du dernier format publicitaire proposé par Snapchat aux annonceurs. Lancée aux États-Unis en octobre 2019, cette nouvelle offre est désormais disponible en France. Plusieurs grands annonceurs comme Lancôme, Ralph Lauren, ou Adidas l’ont déjà testée.

Dynamic Product Ads : la nouvelle offre de Snapchat

Cette nouvelle offre est spécialement pensée pour les acteurs du e-commerce. Dynamic Product Ads doit permettre aux annonceurs de rendre le parcours d’achat plus fluide. Snapchat promet que ce format permettra de générer un retour sur investissement plus important pour les marques. Les annonceurs français peuvent d’ores et déjà créer leurs campagnes en temps réel. Le principe est simple : Snapchat permet aux marques de présenter leurs produits sur la base d’un catalogue pouvant contenir des centaines de milliers de références.

L’accès au Dynamic Product Ads est gratuit. Concrètement, en utilisant ce nouveau format, les marques auront toujours des campagnes actives. C’est un bon moyen de gagner du temps. Il suffira de paramétrer une campagne au départ, s’assurer qu’elle fonctionne bien, et ensuite c’est Snapchat qui fait le reste du travail. Selon Emmanuel Durand, PDG de Snapchat France :

« Le confinement dû au Covid-19 a encouragé de nombreuses entreprises à intensifier les efforts en matière de digitalisation de leur distribution ces derniers mois; et ce nouveau produit publicitaire entend justement soutenir cette nouvelle dynamique. Le format Dynamic Product Ads est un outil très puissant, qui va permettre aux acteurs de l’e-commerce de faire croître leurs conversions, en intégrant directement leur catalogue produit à notre plateforme d’Ad Manager ».

Pour une fois, est-ce que Snapchat s’inspire d’Instagram ?

Ce format doit clairement permettre de concurrencer Instagram, qui depuis longtemps s’inspire de Snapchat, comme le montre le « Project Voldemort » regroupant tous les comportements anticoncurrentiels de Facebook. Avec son offre Shopping, Instagram a su conquérir les marques. Ce format publicitaire leur permet d’augmenter leurs ventes à travers la plateforme, notamment grâce à la solution de paiement « Checkout ». Snapchat compte bien profiter de cette même dynamique.

Quelques grandes marques ont déjà testé cette nouvelle offre au cours du mois de mai qui vient de s’écouler. C’est notamment le cas de Lancôme, Ralph Lauren, My Jolie Candle ou encore Adidas. D’après eux, les premiers résultats sont positifs. Pour Rob Seidu, Senior Director Media Activation Europe d’Adidas :

« En raison de l’épidémie de Covid-19, Adidas a dû accélérer son activité numérique. L’e- commerce étant une priorité pour nous en 2020 et au-delà, nous sommes ravis de tester la version bêta de Dynamic Product Ads de Snapchat au Royaume-Uni, en Allemagne, en France et aux Pays-Bas. En quelques semaines, nous avons vu une croissance de 52% du ROAS (retour sur les dépenses publicitaires) et nous avons par la suite étendre notre investissement. Le lancement des DPA nous permet d’ atteindre nos publics cibles de la génération Z et de la génération Y avec des produits créatifs pertinents tout au long du parcours du consommateur ».