Après de long mois de bêta, puis une disponibilité par le biais de téléchargements individuels depuis janvier, la nouvelle version d’Edge, compte bien se faire une place sur l’intégralité (ou presque) des ordinateurs sous Windows 10 au travers de Windows Update, nouveau vecteur d’installation du navigateur repensé de Microsoft.

Le principal intérêt de la nouvelle version d’Edge… c’est qu’elle est assez radicalement différente de l’ancienne version du navigateur, disponible pour sa part depuis quatre ans environ. Et pour cause, Microsoft a eu la (bonne) idée d’adopter Chromium comme base à cette nouvelle mouture, ce qui lui permet de se rapprocher de Google Chrome en termes d’expérience tout en disposant de fonctionnalités en plus.

Edge sous Chromium bientôt installé sur 1 milliard d’appareils… et c’est plutôt une bonne chose

Comme l’indiquent nos confrères américains de The Verge, le déploiement de la nouvelle version d’Edge via Windows Update permettra l’installation automatique du navigateur sur l’ensemble des ordinateurs disposant de Windows 10 dans sa version 1803 (ou ultérieure). En tout, ce sont donc près d’un milliard de machines qui devraient donc être concernées dans les prochains jours. Un très joli parc pour le nouveau Edge, qui devra toutefois réussir à se faire connaître (et réussir à convaincre) des utilisateurs n’ayant pas nécessairement sollicité son installation.

Ce déploiement doit quoi qu’il en soit se faire progressivement. Si vous n’avez pas encore Edge Chromium sur votre appareil, pas de panique : c’est que  vous n’avez tout simplement pas encore eu accès à la dernière mise à jour de Windows 10, mais la chose ne devrait logiquement pas tarder.

Microsoft a fait de nombreux efforts pour faire de la nouvelle version d’Edge un navigateur enfin concurrentiel face aux ténors que son Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari ou même Opéra et Vivaldi (moins connus). Outre le passage sous Chromium, qui lui confère une excellente base pour de futures améliorations, le navigateur du géant de Redmond profitera bientôt de fonctionnalités intéressantes, comme les onglets verticaux, une nouvelle barre de recherche ou encore une intégration native de Pinterest. Microsoft a également travaillé de concert avec Google pour améliorer le défilement de son nouvel outil et ajouter un meilleur système de correction automatique.

Notons enfin que dans sa version actuelle Edge, permet déjà de synchroniser les extensions (que vous avez par exemple déjà sous Chrome). La synchronisation de l’historique et des onglets n’est pas encore possible, mais la chose est au programme de mises à jour attendues cet été, assure Microsoft.