Mise en place par le gouvernement dès le 11 mai 2020 afin d’encourager la pratique du vélo en cette période de déconfinement, l’opération coup de pouce vélo suscite un engouement inespéré chez les Français, si bien que son budget va être triplé rapporte O1net.

Engouement autour du vélo

La crise du Covid-19 et les mesures de confinement ont bouleversé les habitudes, le comportement et la consommation des Français. Parmi les changements qui ont été constatés, on peut notamment citer l’utilisation du vélo qui connaît une hausse spectaculaire depuis le début du déconfinement. D’après Libération, la fréquentation cyclable a bondi de 87 % sur le territoire françois du 11 au 31 mai par rapport au début de l’année. Elle a par ailleurs augmenté de 28 % comparé à la même période en 2019.

Afin de répondre à la demande, Decathlon a mis en place un service de location de vélo à Paris et à Lyon. Le gouvernement a lui aussi profité de l’occasion pour encourager l’utilisation du vélo qui permet notamment d’éviter des transports bondés, de pratiquer une activité sportive et d’améliorer la qualité de l’air. Il a ainsi lancé l’opération coup de pouce vélo en partenariat avec le programme Alveole.

Le coup de pouce vélo se compose en trois étapes : la réparation qui offre une aide allant jusqu’à 50 € lorsque les usagers font réparer leurs deux-roues endommagés, la remise en selle pour proposant une séance accompagnée pour réapprendre à rouler, et enfin, le stationnement temporaire qui « offre la prise en charge de 60 % des coûts d’installation de places de stationnement temporaire vélo pour les collectivités, les pôles d’échanges multimodaux, les établissements d’enseignement, les bailleurs sociaux et les résidences étudiantes ».

De 20 millions à 60 millions d’euros

Le coup de pouce à la réparation à hauteur de 50 euros est particulièrement prisé des usagers. Mis en place dès le 11 mai, il a d’ores et déjà permis de réparer plus de 80 000 vélos selon Avem. Face à cet engouement, la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, a annoncé que le budget de 20 millions d’euros alloué à cette opération allait tripler :

« C’est l’exemple d’un dispositif très simple, mis en place avec des fédérations d’associations, et qui fonctionne […] Nous avons décidé de tripler ce budget, à 60 millions d’euros, et de viser le million de vélos remis en état d’ici à la fin de l’année ».

Comment en bénéficier ?

Cette aide à la réparation de votre vélo, électrique ou non, sera disponible jusqu’au 31 décembre 2020. Pour en profiter, il suffit de se rendre sur le site de coup de pouce vélo et d’y trouver un réparateur agréé près de chez vous, puis de l’appeler et de prendre rendez-vous. Le programme prend aussi bien en charge les petits que les gros endommagements, et l’aide devrait directement être déduite de votre facture.

L’extension de ce budget prouve les changements de comportements entraînés par le coronavirus, mais il est encore difficile de dire si cela suivra son cours le long terme…