La Poste offre la possibilité de créer une identité numérique plus facilement. La démarche s'inscrit dans la nécessité de mettre en place des gestes barrières. La Poste décide d’innover avec son offre : la création d’une identité numérique. Celle-ci limite les déplacements et permet surtout de gagner du temps. Cette étape se fait maintenant à travers la webcam et un seul identifiant suffit désormais pour avoir accès à de nombreuses plateformes virtuelles.

Finis les déplacements avec l’identité numérique

Le concept est novateur, mais se présente très simplement dans la pratique. Cette identité numérique est une sorte de passe-partout qui permet à son titulaire de bénéficier d'une sécurité optimale. Ainsi, il n’est plus nécessaire de se souvenir de l'ensemble de ses mots de passe et identifiants.

À ses débuts, il fallait se rendre à la poste ou organiser une rencontre avec un facteur afin de créer son identité numérique. L’objectif était de vérifier que l’on avait affaire à la bonne pièce d’identité. La distanciation sociale imposée par le Covid-19 n’a clairement pas facilité la démarche. Grâce aux nouvelles dispositions, il faudra se connecter sur la plateforme concernée et passer à l’authentification grâce à une webcam. La méthode consiste à exposer son visage sous divers angles et à prononcer fortement quelques chiffres. À la suite de cette étape, une lettre recommandée contenant le code d’activation est adressée à l’utilisateur. À noter que l’authentification est gérée par la compagnie AR24.

À l’instar des systèmes de reconnaissance faciale déjà en place, l’identité numérique n’est pas parfaite et le processus pourrait être l'objet de contournement. Cela dit, l’approbation de l’ANSSI (l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) reste une garantie de qualité.

Un programme adopté avant tout par La Poste

La Poste est le premier organisme à s’être lancé dans ce projet. Afin de remédier à l’utilisation classique d’un mot de passe, cette alternative devrait permettre à chaque personne de se passer des autres méthodes d’authentification. L’identité numérique devrait ouvrir des perspectives intéressantes pour les professionnels du secteur bancaire, en facilitant l’ouverture d’un compte en ligne.

La Poste ne compte pas s’arrêter là. Son prochain objectif devrait être de démocratiser la solution sur l’ensemble de l’Europe. Il faudra toutefois attendre et observer si le programme séduit déjà l’Hexagone.