Cisco continue son offensive et sa stratégie de rachat avec une nouvelle acquisition à son actif : ThousandEyes. Cette entreprise spécialisée dans la surveillance de réseau compte parmi ses clients des entreprises célèbres comme Microsoft, Slack, PayPal ou Lyft. Ce rachat doit permettre à Cisco d’offrir une solution encore plus complète à ses clients. Un rachat estimé à près de 1 milliard de dollars.

Avec ThousandEyes, Cisco propose une solution complète à ses clients

On se souvient que Cisco avait déjà fait l’acquisition d’une startup similaire à ThousandEyes lorsque le géant de San Jose avait racheté AppDynamics en 2017 pour 3,7 milliards de dollars. On sent bien que Cisco va au-delà de sa mission première pour ajouter une fonction surveillance à sa palette de compétences.

L’acquisition de ThousandEyes en est la démonstration parfaite. Entre AppDynamics et ThousandEyes, Cisco aura tout de même déboursé 4,7 milliards de dollars pour y parvenir. L’entreprise précise dans un communiqué de presse que : 

“En associant la puissance de Cisco en termes de performances de réseau et d’applications à la visibilité de ThousandEyes sur Internet, les clients auront désormais une vision de bout en bout de la livraison numérique des applications et des services sur Internet, leur permettant d’identifier les déficiences et d’améliorer le réseau et performances des applications sur les réseaux d’entreprise et cloud. Cette acquisition permettra également aux entreprises d’accélérer leur transformation numérique, peu importe où elles se trouvent dans leur parcours, en offrant une visibilité complète sur les applications et les services fournis aux clients et aux employés”.

Cisco s’adapte au marché

Selon Cisco, le rachat de ThousandEyes correspond également à la situation actuelle que nous traversons. La crise du Covid-19 a eu un impact sur notre consommation de l’Internet. Le trafic mondial a augmenté de 70%. Comme un grand nombre de salariés travaillent depuis chez, les connexions sont soumises à de rudes pressions.

ThousandEyes surveille ces connexions et devrait parfaitement s’intégrer aux autres technologies de Cisco. Comme l’explique le co-fondateur et PDG de ThousandEyes, Mohit Lad : “nous avons décidé de faire partie de Cisco parce que nous avons vu le potentiel énorme qui nous y attendait. Grandir beaucoup plus vite, et créer une véritable histoire pour ThousandEyes. Nous sommes très heureux”.

En décembre 2019, Cisco rachetait également Exablaze, le spécialiste de la très faible latence. Une technologie très convoitée. La très faible latence est notamment nécessaire aux marchés financiers. En effet, comme tout va très vite, quelques millisecondes peuvent faire la différence. Par exemple, les transactions à haute fréquence s’appuient sur une connectivité à très faible latence pour acheter ou vendre des valeurs sur le marché boursier en vue de réaliser un profit.