Afin de proposer à ses joueurs une expérience plus réaliste, Niantic a amélioré la réalité augmentée présente dans son jeu Pokémon Go. Bientôt, les petites créatures dotées de pouvoir seront capables de disparaître derrière des objets physiques réels. Dans le même temps, le studio a annoncé de nouveaux outils pour mettre les joueurs à contribution dans le développement d’une carte 3D du monde réel.

Une intégration plus réaliste des Pokémon dans le jeu

Avec plus d’un milliard de téléchargements et 249 millions de dollars générés pour le secteur du tourisme en 2019, Pokémon Go est sans conteste un immense jeu à succès dont les joueurs ne se lassent pas. Pourtant, il comprend encore d’importants défauts, et notamment au niveau de la gestion de la réalité augmentée qui s’avère parfois hasardeuse. C’est par exemple le cas quand des Pokémon se retrouvent confrontés à des objets de la vie réelle : au lieu de s’intégrer ou d’interagir avec eux, les petites créatures ont tendance à « flotter » devant.

Un manquement que Niantic a décidé de corriger avec l’ajout d’une nouvelle fonctionnalité baptisée « ‘Reality Blending », qui n’est pas sans rappeler la technique « Niantic Occlusion » dévoilée en 2018. Reality Blending permettra notamment aux Pokémon de disparaître de façon plus naturelle, complètement ou partiellement, derrière un arbre, une poubelle, ou tout autre objet de ce type.

Dans un premier temps, cette fonctionnalité fera l’objet d’un test limité à une poignée de joueurs choisis au hasard et utilisant des appareils Galaxy S9, Galaxy S10, Pixel 3 ou Pixel 4. Elle sera ensuite étendue plus globalement à d’autres appareils.

Les joueurs Pokémon Go au service d’une gigantesque carte 3D du monde réel

Sur son blog dédié à Pokémon Go, Niantic dévoile également l’arrivée d’un nouvel outil permettant aux joueurs de participer au développement d’une map 3D du monde. La firme explique :

« Chez Niantic, nous travaillons à développer une carte 3D dynamique des Arènes et des PokéStops existants, afin de pouvoir continuer à développer et à affiner les fonctionnalités de RA à l’avenir. Pour nous aider dans cette mission, nous proposons une fonctionnalité activable à la communauté Pokémon GO, appelée PokéStop Scan. »

En utilisant cette fonctionnalité, les joueurs devront filmer le monde qui les entoure lorsqu’ils se trouvent à un PokéStop ou une Arène, dans des vidéos de 30 secondes maximum et avec le plus d’angles de vue possible. À partir de celles-ci, Niantic pourra alors générer des cartes 3D dynamiques des emplacements PokéStop.

Aussi, l’entreprise précise que les vidéos seront anonymes et que «  le floutage d’objets potentiellement reconnaissables, comme les visages ou les plaques d’immatriculation, sont automatiquement appliquées« . À noter que dans un premier temps, cette fonctionnalité ne sera accessible qu’aux joueurs de niveau 40 minimum, avant d’être déployée par la suite aux dresseurs de niveaux inférieurs.