Présentées à l’occasion du Google Marketing Live de mai 2019, les Discovery Ads de Google viennent d’être lancées, discrètement, dans le monde entier. Une nouvelle fonctionnalité qui doit permettre aux annonceurs de diffuser leurs publicités à travers le flux Discover.

Discovery Ads : le nouveau format publicitaire de Google

Comme annoncé l’année dernière, les Discovery Ads doivent permettre aux utilisateurs de découvrir des produits qu’ils n’auraient peut-être jamais pu voir sans ces publicités. Google expliquait à l’époque que :

“Les publicités sur mobile sont indispensables. Nous devons nous adapter aux nouveaux usages. Les utilisateurs de Google utilisent de plus en plus leur mobile pour effectuer des recherches, par conséquent, nous devions changer notre stratégie et nous adapter à ce nouveau mode de consommation”.

C’est effectivement la version mobile du navigateur Chrome qui est concernée par cette nouvelle fonctionnalité. Google affirme que les Discovery Ads devraient permettre de toucher 2,9 milliards de personnes sur plusieurs plateformes, y compris Gmail et YouTube. Le tout à partir d’une seule et même campagne. C’est ça la vraie force de Discover. Jerry Dischler, responsable de la publicité pour Google affirme que :

“Nous avons souhaité faciliter l’accès à la publicité pour nos annonceurs, afin qu’ils puissent mettre en avant leurs produits sur toutes nos plateformes à travers une seule campagne. Les Discovery Ads peuvent être utiles aux annonceurs pour traverser la crise que nous vivons actuellement”.

Des annonces pensées pour la conversion

Lors du paramétrage des campagnes, vous aurez simplement à renseigner l’url de la page, ajouter un visuel, un logo et jusqu’à 5 titres et 5 descriptions. Google valorise ce nouveau format et disant que 86% des consommateurs en ligne sont à l’affût d’idées d’achat en regardant des vidéos ou en explorant du contenu sur le web.

À côté de cela, 90% des internautes découvrent de nouvelles marques ou de nouveaux produits sur YouTube. La firme de Mountain View affirme que son calendrier n’est pas absolument pas en lien avec le phénomène d’explosion du commerce en ligne observé depuis le début de la pandémie de Covid-19.

L’agence de marketing numérique iProspect a commencé à tester les publicités Discovery auprès de plusieurs clients au cours de l’année 2019. Le constat est le suivant : le coût par clic est très intéressant, 48% de moins que les publicités traditionnelles. Selon Christina Malcolm, directrice principale de la publicité chez iProspect :

“Nous constatons que les annonces Discovery sont très intéressantes car elles brouillent les frontières entre la recherche traditionnelle, l’affichage et les leviers sociaux. Il est possible de cibler différentes cibles et d’atteindre un objectif de conversion”.