Pour la première fois de son histoire, Instagram va partager ses revenus publicitaires avec les créateurs de contenus. Ce modèle de rémunération, rappelant largement celui de YouTube, permettra aux utilisateurs d’activer des vidéos publicitaires sur leurs IGTV, et ainsi de toucher une partie des revenus générés. Les créateurs de contenus auront également la possibilité de toucher des dons via leurs lives.

Instagram ouvre la voie de la rémunération grâce à IGTV

Si Instagram est l’une des plateformes privilégiées des créateurs de contenus et des influenceurs, il est important de rappeler qu’elle n’a jamais contribué de façon directe à leur rémunération. En effet, jusqu’à présent, ce sont les annonceurs et les agences qui rémunéraient les créateurs à travers des contenus sponsorisés, qu’ils soient en story, en IGTV ou encore en posts fixes.

Une zone grise qui a fait perdre beaucoup d’argent à Instagram. Comprenant son erreur, le réseau social détenu par Facebook cherche donc désormais à développer des moyens de rémunérer directement ses créateurs de contenus, notamment à travers des formats publicitaires. C’est pour la première fois en février 2020, qu’a été évoquée la possibilité pour les influenceurs de monétiser leurs contenus IGTV.

Chose promise, chose due : les publicités sur IGTV vont commencer à apparaître dès la semaine prochaine. Toutefois, ce programme démarrera d’abord par une phase de test et sera disponible pour seulement 200 créateurs de contenus anglophones et partenaires. Côté annonceurs, des marques comme Ikea, Puma ou encore Sephora ouvriront le bal des publicités diffusées sur IGTV ; celles-ci seront au format vertical et dureront 15 secondes maximum. Les revenus générés seront alors partagés : 55% pour le créateur, 45% pour Instagram. À terme, l’objectif pour Instagram sera évidemment d’étendre ce programme de monétisation à travers le monde.

Les lives s’ouvrent aux dons

Sur son blog, Instagram annonce également l’arrivée des “badges”. Ces derniers fonctionnent de la façon suivante : les utilisateurs qui soutiennent un créateur pourront acheter un ou plusieurs badges à différents tarifs (0,99 dollar, 1,99 dollar, ou 4,99 dollars) lors de lives ; les sommes seront alors directement et intégralement reversées aux influenceurs visés et les utilisateurs, eux, verront les badges s’afficher sur les commentaires qu’ils publieront dans le live. Finalement, c’est une façon pour les fans d’un créateur de contenus de le soutenir via des dons.

Un smartphone montrant un live Instagram avec les badges de rémunération.

Image : Instagram

Une fonctionnalité d’autant plus intéressante qu’elle arrive seulement quelques jours après qu’Instagram ait offert la possibilité d’enregistrer ses lives en vidéos IGTV. Les créateurs de contenus pourront faire des lives et recevoir de l’argent sous la forme de dons de la part de leurs abonnés, puis retransmettre leurs lives en vidéos IGTV en activant les publicités pour toucher une rémunération supplémentaire de la part des annonceurs.

Le réseau social met les bouchées doubles pour concurrencer TikTok et YouTube

Lors de son lancement en 2016, IGTV espérait devenir un concurrent direct à YouTube. Malheureusement pour Instagram, ce format a quelque peu été boudé par les utilisateurs. Le réseau social a donc multiplié les efforts pour le faire parvenir au-devant de la scène. En ouvrant un moyen de rémunération direct pour les créateurs de contenus sur IGTV, on imagine assez facilement qu’Instagram espère voir ce format se développer encore davantage. Une stratégie d’autant bien pensée qu’elle se base sur le même modèle économique que YouTube.

C’est aussi un moyen pour Instagram de garder les créateurs de contenus sur sa plateforme face à la menace grandissante de TikTok qui a récemment dépassé les 2 milliards de téléchargements. Finalement, l’ouverture à la rémunération des créateurs de contenus présente différents objectifs et avantages pour le réseau social : générer de nouveaux revenus, préserver ses influenceurs sur sa plateforme et pousser encore davantage l’utilisation des formats IGTV et live. À n’en pas douter, une stratégie finement menée qui pourrait être extrêmement bénéfique pour Instagram.