L’application Messages sur mac pourrait enfin rattraper son retard sur sa version mobile. Le média 9to5Mac a intercepté des indices qui laissent penser que la version macOS du service de messagerie d’Apple pourrait bien être repensée.

De nouvelles fonctionnalités vont débarquer sous macOS

Vous l’avez probablement remarqué, la version mobile de Messages est bien plus poussée que la version desktop. C’est un choix qu’Apple fait depuis plusieurs années et on peut légitimement le comprendre. Les fonctionnalités manquantes pourraient bien débarquer dans une nouvelle version macOS de l’application Messages. C’est dans une fuite de code de l’iOS 14 que les équipes de 9to5Mac ont fait cette découverte.

D’après les informations qu’ils ont pu intercepter, cette nouvelle version desktop de Messages serait une application basée sur Catalyst (un framework open source) et pourrait reproduire exactement ce que vous voyez dans les versions iOS et iPadOS de l’application Messages. Vous aurez ainsi accès à l’ensemble de la conversation sur macOS, iPadOS ou iOS. Vous ne manquerez aucun GIF ou autocollant du genre.

Pour le moment il n’y a aucune date précise pour la sortie de cette nouvelle refonte. Il faudra encore patienter quelques mois mais c’est en bonne voie pour changer. Cette découverte pourrait-elle laisser présager d’autres nouveautés du côté de macOS ? C’est possible selon 9to5Mac. Si Apple est prêt à utiliser Catalyst pour repenser ses applications, on peut penser que d’autres refontes suivront.

Le dark social peut-il devenir la nouvelle priorité des géants du web ?

L’arrivée de Messenger sous macOS a peut-être poussé Apple à s’activer pour repenser Messages. Les messageries privées représentent un enjeu de taille pour les géants du web. Depuis quelques mois, l’application OUI.sncf est disponible sur l’application Messages d’Apple. Une fonctionnalité disponible pour le moment uniquement sous iOS, attendons de voir si la nouvelle version macOS la prend en charge.

Quoi qu’il en soit, les marques tentent de plus en plus de pénétrer le dark social. La partie immergée des réseaux sociaux. Pour OUI.sncf, c’est le robot conversationnel OUIbot, qui répond aux questions des utilisateurs. Ce dernier était déjà disponible depuis mars 2019 sur Messenger, mais également sur WhatsApp.