Alibaba a annoncé, le 20 mai, poursuivre ses investissements dans le domaine de l’intelligence artificielle et l’internet des objets (IoT). Un écart de son champ de prédilection : l’e-commerce. Les 10 milliards de yuans (1,4 milliard de dollars) iront directement dans la recherche et développement de ces deux secteurs.

Le modèle d’Alibaba est-il Amazon ?

Cette jolie somme va appuyer les efforts de recherche et développements de deux divisions d’Alibaba, Cloud, déjà au cœur de la stratégie d’investissement de l’entreprise, et DAMO Academy. Plus précisément, les investissements se focaliseront sur l’amélioration de Tmall Genie, l’enceinte connectée maison du géant de l’e-commerce, pendant d’Amazon Echo, indisponible dans l’Empire du Milieu.

Tmall Genie est né en 2017 et n’est disponible qu’en Chine. Elle semble s’inscrire dans une stratégie proche de celle de la plateforme américaine : après avoir vendu les appareils d’autres marques, développer ses propres produits et enfin les mettre idéalement en valeur sur sa marketplace.

Tmall Genie a aujourd’hui 1100 marques connectées et 270 appareils chinois capables de fonctionner avec. Le dernier modèle, révélé le 20 mai coute 549 yuans (77,28 dollars), il est doté d’un écran 10 pouces.

Devenir le leader du marché chinois

Alibaba se vante de détenir 35% du marché chinois des enceintes connectées. Une très belle performance qui ne suffit pas pour en être le leader. Avec 17,3 millions d’exemplaires d’enceinte vendus en 2019, Baidu dépasse Alibaba et ses 16,8 millions d’appareils expédiés la même année selon les données du cabinet Canalys. Xiaomi referme le podium.

L’investissement du géant de l’e-commerce doit servir à améliorer son système d’exploitation et les applications d’intelligence artificielle visuelle et vocale de Tmall Genie et d’autres projets d’IA et IoT. Grâce à sa puissance économique, Alibaba est capable de se donner les moyens de s’imposer sur son marché domestique comme le leader l’IoT. Un tremplin idéal pour ensuite tenter l’aventure hors des frontières chinoises.