Certaines personnes handicapées ne sont pas en mesure d’utiliser leurs mains pour faire fonctionner un smartphone ou un ordinateur. Elles sont par conséquent privées de nombreux services. Tobii, leader dans les technologies d’eye-tracking (la navigation suivi grâce au mouvement de vos yeux), vient de lancer une solution totalement adaptée, comprenant une suite d’applications populaires.

Une technologie disponible sur les tablettes eye-tracking I-Series de Tobii

Aujourd’hui Tobii dévoile sa technologie d’eye-tracking qui doit permettre aux personnes handicapées de surfer sur le web, sur une suite d’applications précise. Cette nouvelle solution est exclusivement disponible sur les dernières tablettes eye-tracking I-Series de Tobii. D’autres périphériques pourraient bientôt prendre en charge la technologie de l’entreprise.

Parmi les applications accessibles grâce au mouvement des yeux, nous retrouvons : Facebook, Messenger, WhatsApp, Instagram, Google, Google Calendar, Google Translate, Netflix, Spotify, YouTube, MSN et Android Messages.

Tobii a conçu une solution totalement adaptée à la navigation par le mouvement des yeux. L’ergonomie numérique a une importance capitale, surtout pour les personnes qui ne peuvent pas se servir de leurs mains. Les menus ont été repensés. Ils sont plus espacés et offre ainsi plus de souplesse à son utilisateur pour naviguer.

Delaina Parrish a testé l’outil développé par Tobii. Elle se sert de cette technologie pour continuer de faire vivre sa marque sur Instagram, Fearless Independence. Victime d’une paralysie cérébrale, elle assure que :

« Cette nouvelle technologie, qui rend accessibles de nombreuses applications, a amélioré ma productivité quotidienne, mes canaux de communication personnels et professionnels, et mon indépendance de manière générale ».

Le numérique et l’accessibilité

En terme d’accessibilité, il faut bien avouer que les outils du numérique ne sont pas forcément très adaptés. Il existe bien quelques technologies pensées pour les personnes aveugles, comme ce clavier virtuel en braille, TalkBack, conçu par Google. En revanche, à ce jour, les personnes qui ne peuvent pas se servir de leurs mains n’ont pas accès à l’immensité du web. Cela pourrait changer grâce à Tobii.

Les technologies d’eye-tracking sont encore assez peu répandues en 2020. En 2018, des ingénieurs de l’Université de New York, de l’Université de Pennsylvanie et du Laboratoire de recherche de l’armée américaine présentaient un système d’eye-tracking pour piloter un drone avec le mouvement des yeux. À l’époque, Giuseppe Loianno, professeur adjoint à l’Université de New York, expliquait que :

« La solution proposée ouvre de nouvelles manières d’interpréter l’attention humaine et de créer de nouvelles interfaces homme-robot anticipatives. Nous aimerions également étudier les avantages que la solution proposée peut apporter aux personnes affectées par des maladies corporelles ou oculaires ».