Le 14 mai 2020, Qwant a annoncé un nouveau partenariat de taille. Le géant de l’électronique Samsung a officialisé l’intégration du moteur de recherche français, dans son navigateur Samsung Internet. Une nouvelle étape pour Qwant.

Samsung Internet touche 2,5 milliards de terminaux actifs

Ce partenariat mondial avec Samsung Internet va permettre à Qwant de toucher de nouveaux utilisateurs. L’intégration du moteur de recherche dans le navigateur Samsung Internet pourrait potentiellement permettre au moteur de recherche français de toucher 2,5 milliards de terminaux actifs. Selon Kévin Picchi, responsable de Samsung Internet :

« L’une des valeurs fondamentales de Samsung Internet est de protéger la vie privée de ses utilisateurs. C’est pour cela que nous intégrons les fonctionnalités de confidentialité suivantes : l’anti-suivi intelligent, une API de blocage de contenu, le blocage de cookies tiers ainsi qu’un mode de navigation secret sécurisé par Samsung Knox Security. C’est aussi pour cette raison que nous avons ajouté Qwant à notre liste de moteurs de recherche ».

Qwant surfe sur la vague

Les utilisateurs Android soucieux d’adopter un moteur de recherche respectueux de leur vie privée pourront désormais le faire. Jean- Claude Ghinozzi, Président Directeur Général de Qwant se félicite de cette collaboration. Il affirme que :

« Ce nouveau partenariat avec l’un des géants de la mobilité est une étape majeure confirmant le rôle prépondérant de Qwant, dans le marché des moteurs de recherche garantissant la confidentialité des données. Cette philosophie a su séduire Samsung qui a toujours mis l’accent sur la sécurité et la protection de ses utilisateurs. Nous sommes ravis de poursuivre l’aventure Qwant aux côtés de Samsung »

La version 11.2 de Samsung Internet suffit pour télécharger Qwant gratuitement, depuis le Google Play Store. L’entreprise française continue son développement au fil des mois et il semblerait que la formule séduise. La valeur ajoutée de ce moteur de recherche réside dans le fait que Qwant dispose de sa propre technologie d’indexation du web qui protège la vie privée de ses utilisateurs en refusant tout dispositif de traçage à des fins publicitaires.

Dans la même catégorie

En mars, Qwant annonçait déjà que son moteur de recherche allait être installé par défaut sur le Huawei P40. La pépite française a su profiter des mauvaises relations entre Google et Huawei depuis que Donald Trump a instauré un décret d’urgence nationale pour bannir l’entreprise chinoise du territoire américain. Qwant saute sur l’occasion et signe pour devenir le moteur de recherche par défaut pour les appareils P40 de Huawei en France. En Allemagne et en Italie, Qwant est aussi proposé comme un moteur de recherche de « préférence ».