À seulement deux semaines du premier vol habité de SpaceX baptisé Demo-2, la firme d’Elon Musk a mis en ligne un simulateur d’amarrage de sa capsule Crew Dragon à la Station Spatiale internationale (ISS).

Maîtrisez la capsule avec les vraies commandes

Le 27 mai 2020 sera un jour historique aussi bien pour la NASA que pour SpaceX. L’envol des astronautes Robert Behnken et Doug Hurley vers l’ISS à bord de la Crew Dragon marquera une toute nouvelle ère pour l’entreprise spatiale et mettra par la même occasion fin à la dépendance des États-Unis envers la Russie. Il s’agira ainsi du premier vol habité depuis le sol américain depuis près d’une décennie.

Pour marquer le coup, SpaceX a dévoilé un simulateur gratuit que vous pouvez tester sur votre ordinateur. Le but est simple : vous devez parvenir à amarrer la capsule Crew Dragon à l’ISS en utilisant les mêmes commandes que celles présentes dans le vaisseau. En temps normal, cette manipulation se fait de manière automatique mais les astronautes peuvent prendre la commande si nécessaire.

Des instructions sont disponibles pour comprendre les différentes touches, qui sont tout de même moins complexes que celles présentes dans des vaisseaux comme le Soyouz ou la navette spatiale américaine. Il vous faudra surtout faire preuve de patience pour maîtriser l’orientation et les mouvements du vaisseau. Surtout, le simulateur vous cache quelques surprises, notamment un très ironique mode « Terre plate » et une rencontre avec le Tesla Roadster envoyé dans l’espace par la firme en 2018.

Capture d'écran du simulateur de SpaceX dans lequel la Terre est plate.

© SpaceX

Un calendrier chargé

Le vol Demo-2 marquera le début des vols habités pour l’entreprise d’Elon Musk qui a pris une très importante longueur d’avance sur sa concurrente Boeing. L’échec de la capsule Starliner au mois de décembre 2019 a en effet retardé la firme américaine par rapport au calendrier de la NASA, à tel point que l’on ne sait pas quand aura lieu son prochain vol test.

De son côté, SpaceX possède un emploi du temps très chargé pour l’année 2020. En plus de travailler sur son vaisseau Starship qui ira potentiellement sur la Lune dans la décennie, la firme est également en train de déployer Starlink, une constellation de satellite vouée à apporter un Internet haut-débit dans le monde entier.