Le marché du jeu dépassera 200 milliards de dollars d’ici 2023, c’est ce qu’estime Newzoo dans son étude. Pour cette année, la société qui se charge de faire des prévision sur le marché du jeu vidéo estime que 2,7 milliards de joueurs dans le monde dépenseront pas moins de 159,3 milliards de dollars. Un montant supérieur aux dépenses de 2019.

Des dépenses supérieures de 9,3% par rapport à l’année passée pour les jeux

Newzoo s’appuie sur les revenus des jeux sur smartphones, mais aussi PC et consoles pour affirmer que cette année, les dépenses en jeux vidéo seront supérieures de 9,3% par rapports aux dépenses de 2019. Pour expliquer cela, la société affirme que les jeux sont devenus, ces derniers temps, un moyen d’évasion pour de nombreuses personnes à la situation sanitaire dans le monde. C’est aussi, selon elle, un moyen de passer le temps pendant le confinement.

Graphique de Newzoo présentant l'évolution du marché du jeu vidéo de 2019 à 2023, années où il devrait dépasser plus de 200 milliards de dollars

En 2023, le marché du vidéo dépassera les 200 milliards de dollars. Image : Newzoo

Newzoo estime donc que le coronavirus sera, pour cette année, un véritable moteur de croissance des dépenses dans le domaine des jeux vidéo. La société prévoit également que le lancement de nouvelles consoles, en fin d’année, participent largement aux revenus et à la croissance annuelle du secteur.

Ces dernières semaines, Newzoo a estimé que le Covid-19 avait eu des conséquences positives sur l’engagement des joueurs, particulièrement sur les jeux mobiles. Ce support a été privilégié par rapport à l’ordinateur et la console dans la mesure où certains jeux ont vu leur sortie retardée à cause du virus. Dans l’ensemble, cela devrait se traduire dans la répartition des dépenses par support : 48% concerneront le smartphone, 28% la console et 23% l’ordinateur.

Graphique répartissant le marché du jeu vidéo entre les consoles, le PC, ou le mobile.

En 2020, le mobile pèse sur près de la moitié du secteur du jeu vidéo. Image : Newzoo

Le smartphone, support le plus apprécié mais aussi le plus compliqué à rentabiliser

Dans son étude, Newzoo montre par ailleurs que depuis 2018, les ventes de consoles ont diminué, cela car de nombreuses personnes ayant pour projet d’acquérir une console préfèrent attendre une prochaine génération plutôt qu’investir dans un produit sorti depuis plusieurs mois déjà.

Par ailleurs, les joueurs sur smartphones sont nombreux mais mettent malgré tout à mal le marché. Seuls 38% d’entre eux font des achats de jeux de façon régulière, les éditeurs sont ici confrontés à des difficultés pour rentabiliser leurs produits. Pourtant, depuis 2018, ils représentent une large part du marché.