Pour son premier trimestre 2020, Apple peut se féliciter de la légère hausse de ses revenus. En effet, malgré la fermeture de plusieurs de ses usines et le ralentissement de ses ventes, l’entreprise a su maintenir le cap et limiter les pertes comme le relève le Wall Street Journal.

Apple dépasse l’objectif revu à la baisse

En février, Apple évoquait une possible pénurie d’iPhone due à la fermeture de ses usines chinoises. S’en est suivi une fermeture de tous les magasins de l’enseigne, dans le monde et en conséquences lex bénéfices d’Apple ont chuté de plus ou moins 3%, ce qui représente 11,25 milliards de dollars.

Durant le trimestre, Apple a atteint 58,3 milliards de dollars de chiffre d'affaires, c’est moins que l’objectif initial qui était de 63 milliards de dollars mais plus que l’objectif fixé avec la pandémie, qui lui était de 55 milliards de dollars. Quant à l’avenir, Apple semble refuser de se prononcer au sujet de ses ventes et ses futurs résultats, on imagine aisément qu’il ne souhaite pas, encore une fois, être contraint de revoir à la baisse ses objectifs.

Les iPhones ont laissé leur place aux accessoires tels que les AirPods et les ventes de l’AppStore

En mars, ce qui a permis à Apple de maintenir ses ventes, c’est d’une part les accessoires, surtout les AirPods. Ils se sont vendus plus qu’habituellement. Les achats effectués sur l’AppStore ont aussi augmenté, puisque nombreuses ont été les personnes à se doter d’application dans le cadre du télétravail ou alors à en acheter d’autres pour se divertir. Si ces ventes ont bondi de 18% pour atteindre 19,63 milliards de dollars, celles d’iPad et de Mac ont elles aussi chuté, d’environ 7%.

Finalement, cela montre que pour les entreprises ayant localisé une part importante de leur activité en Chine, les résultats pourraient être meilleurs que ceux estimés jusqu’à présent. Reste encore à savoir quelle tournure prendra la pandémie et l’ensemble des conséquences que cela aura sur les entreprises mondiales. Apple, dans son cas bien précis, devrait pouvoir compter sur ses nouveautés pour continuer sur cette voie, même si la production des prochains iPhones a pour le moment été repoussée d’un mois.