Révolutionner les courses en ligne, c’est bel et bien l’effort entrepris par Walmart. L’enseigne américaine compte notamment sur son robot Alphabot pour l’aider, un autre élément pourrait désormais l’aider à atteindre son objectif : la livraison express. Autrement dit, les courses livrées en deux heures.

Walmart livre en deux heures toute sorte de produits

En pleine période de pandémie liée au Covid-19, Walmart vient de dévoiler un nouveau service qui pourrait lui apporter beaucoup de succès : la livraison express. Cette dernière va permettre d’acheminer des commandes en moins de deux heures. Au total, pas moins de 160 000 articles alimentaires, de produits d’hygiène, jouets, ou encore objets électroniques sont concernés par ce nouveau modèle de livraison.

Pour accéder à ce service rapide, il faudra débourser 10$ par commande, à moins de faire partie du service d’abonnement de livraison de l’entreprise. En somme, un habitué des livraisons par l’enseigne qui a souscrit au programme n’aura pas besoin de payer ces frais puisqu’il paye annuellement un abonnement.

Jusque-là et comme l’indique Walmart à The Verge, la livraison express a été testée dans une centaine de magasins depuis mi-avril. Ce mois-ci, le programme devrait être étendu dans un millier de magasins, avant d’être déployé dans le double de magasins dans un futur proche.

L’enseigne veut proposer un service utile

Janey Whiteside, directeur de la clientèle chez Walmart a indiqué “Nous savons que la vie de nos clients a changé au cours de cette pandémie, tout comme la façon dont ils font leurs achats. Nous savons également que lorsque nous en sortirons, les clients seront plus occupés que jamais, et parfois cela nécessitera des approvisionnements urgents. Le Covid-19 nous a incité à lancer ce service de livraison expresse plus rapidement que prévu afin d’apporter notre aide aux clients”.

Voilà qui est dit, on peut également pensé que ce service de livraison sera une très bonne chose pour continuer à se positionner en tant que concurrent d’Amazon, géant de l’e-commerce. Ce n’est pas la première fois que l’enseigne prend des mesures pour concurrencer le géant, c’est notamment pour ça qu’elle a intégré des robots dans ses magasins, ou encore qu’elle compte sur la 5G.