Avec le soutien du ministère de l’Économie et des Finances et de la CCI, La Poste inaugure un tout nouveau site web baptisé masques-pme.laposte.fr, qui doit permettre aux entreprises de se fournir en masques. Cette plateforme en ligne est disponible depuis aujourd’hui, samedi 2 mai. Elle a été conçue spécialement pour les TPE-PME, afin de leur permettre de se procurer les précieux masques de protection contre le virus.

Un site web pour permettre aux entreprises d’acheter des masques

10 millions d’exemplaires lavables sont déjà disponibles sur ce site Internet. C’est donc l’opérateur de services postaux français qui aura la charge de commercialiser et de distribuer les commandes effectuées sur ce site web. Cette opération a pu voir le jour grâce au soutien du gouvernement. Une initiative nécessaire depuis que nous savons que le Covid-19 a de grandes chances de devenir saisonnier, d’après les chercheurs.

En effet, les scientifiques font de nouvelles découvertes chaque jour et des virologues chinois ont récemment affirmé qu’il est peu probable que le virus soit totalement anéanti malgré les nombreuses mesures de confinement entreprises dans le monde. Les chercheurs du monde entier sont aujourd’hui mobilisés pour tenter de trouver un remède.

Les masques distribués sur cette plateforme respectent les normes édictées par les autorités sanitaires (ANSM) et l’AFNOR. D’après les recommandations des organismes de santé, ces masques sont lavables et réutilisables jusqu’à 20 fois. Il ne s’agit pas de masques FFP2, ni de masques chirurgicaux, mais de masques en tissu filtrant 90% des particules d’une taille égale ou supérieure à 3 microns. Un tissu spécialement conçu pour pallier la propagation du virus et permettre aux salariés des TPE-PME de reprendre le chemin du travail.

Une mesure pour relancer l’économie

La Poste a confié la création de cette plateforme numérique à sa filiale Docaposte. En fonction de leur nombre de salariés, les entreprises pourront donc commander des masques de protection à travers ce site web. Les sociétés françaises de métropole et d’Outre-Mer sont éligibles à ce dispositif.

Elles devront néanmoins respecter un délai minimum entre deux commandes, pour permettre à toutes les entreprises de bénéficier de ce service. Une forme de civisme qui s’impose également aux entreprises. Selon Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’État auprès du ministre de l’économie et des finances :

« Les TPE et PME sont des acteurs essentiels à la vie économique de la France. Nous devons les aider à s’équiper en équipements de protection dès que possible par les canaux de distribution les mieux adaptés ».

Au début de la pandémie, de nombreuses publicités mettant en avant des masques de protection ont été diffusées sur Google. Une pratique aberrante selon les autorités américaines qui ont demandé à la Federal Trade Commission de stopper cela pour donner la priorité aux professionnels de santé. Aujourd’hui les cadences de production ont augmenté et des masques peuvent enfin être distribués aux entreprises. Une bonne nouvelle pour l’économie de notre pays.