Plus tôt ce mois-ci, nous vous disions que pour son projet Libra, et à force de pression, Facebook avait dû changer de stratégie. Ainsi, la Libra se pliera aux demandes des régulateurs et ne sera pas un stablecoin, mais plutôt un système de paiement. Ce changement de route pourrait lui permettre de séduire de nouveaux partenaires, Reuters relève que c’est notamment le cas de Checkout.com.

Checkout.com veut apporter à Libra une expertise en ingénierie des paiements

Checkout.com est un spécialiste des paiements en ligne qui se dit fasciné par la technologie de la blockchain et ce qu’elle permet en termes de paiement. Il a annoncé, il y a quelques jours, qu’il rejoignait Libra Association, car “Le projet tient la promesse d’inclusion financière pour des milliards de personnes actuellement non bancarisées”.

En rejoignant le projet Libra, Checkout.com devient aujourd’hui la première entreprise de paiement à faire partie de l’association puisque Visa et Mastercard se sont retirés du projet en octobre dernier, pour des raisons réglementaires. La société a ajouté, à ce propos, “Au cours des dernières années, nous avons assisté de loin à la naissance de diverses monnaies numériques natives. Nous sommes des technologues dans l’âme et avons toujours été fascinés par la blockchain et les avantages qu’elle pourrait apporter au traitement des transactions mondiales”.

Du côté de Libra, on se réjouit de l’arrivée de ce nouveau membre. Dante Disparte, le responsable des politiques et de communications a déclaré “L’organisation rejoint un groupe dynamique et croissant de membres de la Libra Association, déterminés à réaliser une mise en oeuvre sûre, transparente et conviviale d’un système de paiement mondial qui brise les barrières financières de milliards de personnes”.

Avec son nouveau format, le projet recommence à mobiliser et rassembler des acteurs

Avant la révision du projet, Libra a été confrontée à la perte de nombreux partenaires. Parmi eux, Visa, Mastercard et eBay, mais aussi PayPal ou encore Vodafone. Puis le projet a gagné de nouveaux membres, comme Shopify ou Tagomi et aujourd’hui, Checkout.com.

Avec ce changement de route, Facebook s’est plié à la volonté de plusieurs régulateurs du monde entier. Son projet pourrait enfin voir le jour, et cela avant la fin de l’année.