Twitter vient d’annoncer mettre fin à ses fonctionnalités SMS, permettant notamment aux utilisateurs qui le souhaitent de recevoir des tweets par message. La firme a par ailleurs supprimé des millions de comptes qui s’appuyaient sur cet outil.

Supprimé dans la majorité des pays

Lors de son lancement il y a 14 ans, Twitter fonctionnait principalement avec les SMS, d’où les 140 caractères à ne pas dépasser. Les utilisateurs recevaient les tweets des personnes auxquelles ils étaient abonnés via SMS, et postaient leurs tweets en écrivant un texto également.

Cette méthode de fonctionnement n’est plus d’actualité depuis quelque temps déjà, puisque la majorité des utilisateurs du réseaux social l’ouvrent désormais via les applications mobile et desktop. C’est donc logiquement sur Twitter que la nouvelle a été annoncée : les fonctionnalités SMS ne sont plus disponibles mis à par dans « quelques pays » où la connexion Internet est mauvaise, afin que leurs habitants puissent encore profiter de la plateforme.

L’envoi de tweets par SMS a quant à lui été supprimé au mois de septembre 2019, après que le compte du PDG de l’entreprise Jack Dorsey ait été piraté à cause de cette fonctionnalité. Plus récemment, l’identification à deux facteurs a été rendue possible sans numéro de téléphone, et donc sans obligation d’avoir recours au SMS.

Des millions de comptes également mis aux oubliettes

En plus de cette annonce, le site de microblogging a annoncé la suppression de millions de comptes basés sur cette fonctionnalité :

« Nous supprimons les comptes qui ont été créés par SMS car nous ne supportons plus cette technologie et parce que ces comptes ont un risque élevé d’être compromis. En conséquence, certains comptes vont probablement voir leur nombre d’abonnés diminuer. Nous voulons que les utilisateurs aient la certitude que leur nombre d’abonnés est significatif, précis et qu’il reflète bien les comptes actifs sur Twitter, et cela fait partie de notre travail continu pour garantir cela ».

Le réseau social a d’ores et déjà reçu des plaintes concernant cette décision. Par exemple, l’entreprise DansDeals utilisaient cette fonctionnalité pour alerter ses clients de nouveaux deals ou bons prix… mais le retour en arrière semble bel et bien compromis.

Les SMS destinés à activer ou gérer un compte restent néanmoins utilisables, précise Twitter.