Une étude, publiée ce 28 avril par Audion, nous en apprend un peu plus sur les podcasts qu’écoutent les Français pendant le confinement. Réalisée entre le 31 mars et le 6 avril, cette étude montre que les habitudes des auditeurs ont été chamboulées et qu’ils écoutent principalement les podcasts d’information. Peut-être même en faites-vous partie en écoutant les épisodes de Culture Numérique.

46% des Français écoutent plus de contenus audio digital qu’avant

L’étude menée par Audion et reprise par Cbnews montre que plus de la moitié des Français interrogés disent écouter plus de podcasts, et de contenu audio digital, en comparaison à avant le confinement. Parmi eux, seule une personne sur cinq déclare écouter beaucoup plus de contenus audio. Cela se traduit en effet dans l’étude puisque la croissance des auditeurs pendant le confinement se trouve être supérieure à la croissance annuelle.

On notera par ailleurs que 36% d’auditeurs se tournent vers les podcasts pour s’informer, tandis que 38% se tournent vers ce format pour se détendre et rire. Après une baisse de consommation du podcast à l’annonce du confinement, cette augmentation de l’audimat montre que les consommateurs ont revu leurs habitudes. Nombreux parmi les adeptes du podcast en écoutent, habituellement, sur leur trajet domicile-travail, la baisse a donc été logique. On constate aujourd’hui que ce format est idéal pour s’adapter à la situation puisque l’écoute est plus importante que la moyenne annuelle.

Le contenu pour enfant, grand gagnant du confinement

Certains vous diront que pour pallier à la télévision, l’audio est une excellente chose pour les enfants. Nombreux sont les parents à privilégier les histoires audio pour leurs enfants. En période de confinement et d’école à la maison, les podcasts ont été un outil apprécié, car avant déjà et désormais encore plus, il est possible de retrouver du contenu éducatif sous la forme de podcasts. L’étude rapporte qu’actuellement un quart des auditeurs font écouter des podcasts à leurs enfants. D’ailleurs, certains ont même été lancés spécialement pour le confinement.

Cette consommation va-t-elle perdurer après le confinement ? Pour l’heure impossible de le savoir précisément. Les adeptes devraient retrouver leurs habitudes d’écoute en voiture ou dans les transports. Les nouveaux auditeurs interrogés, eux, indiquent vouloir garder leurs nouvelles habitudes d’écoute. L’étude laisse donc penser que la croissance du podcast pourrait perdurer dans le temps.

Infographie présentant des données d'utilisation des podcasts pendant le confinement en France

Image : Audion

Mise à jour, le 29 avril 2020 : L’augmentation de 46% ne concerne pas uniquement les podcasts mais l’ensemble des contenus audio.