Pour certains, WhatsApp est un important outil de désinformation. Dans l’objectif de lutter contre ce problème sur sa plateforme, WhatsApp annonçait prendre des mesures et notamment limiter le transfert de messages viraux.  Aujourd’hui, comme le relaie TechCrunch, l’application affirme avoir réduit de 70% l’envoi de messages de désinformation.

WhatsApp réussit à réduire les messages de désinformation de 70%

Alors même que sa société mère, Facebook vient de dévoiler Rooms, un chat vidéo connecté à Instagram et WhatsApp, un nouveau concurrent pour Zoom et Teams, le service de messagerie vient tout juste de dévoiler une excellente nouvelle. WhatsApp s’était engagé à lutter contre la désinformation, aujourd’hui la société affirme avoir réduit considérablement le nombre de messages viraux transférés de conversation en conversation souvent porteur de fausses informations. Un porte-parole de l’entreprise a d’ailleurs précisé à ce sujet : “Ce changement aide à garder WhatsApp comme un lieu d’échanges privés. WhatsApp s’engage à agir pour lutter contre les messages indésirables”.

Alors que plus tôt cette année, l’application passait le cap des 2 milliards d’utilisateurs, un outil pourrait d’ailleurs prochainement voir le jour.

Bientôt une nouvelle fonctionnalité supplémentaire ?

Il pourrait prochainement être possible de vérifier l’origine et la véracité d’un message, d’une photo ou même d’une vidéo en un seul clic. La nouvelle fonctionnalité dédiée à cela serait actuellement en test.  Repérée sur la bêta de la version Android de l’application, cette fonctionnalité serait baptisée “Search the Web” et serait illustrée par une icône en forme de loupe à côté de vos messages dans une conversation. La volonté de la messagerie de lutter contre la désinformation est devenue plus forte depuis le début de la pandémie dans la mesure où de nombreux messages comportant de fausses informations ont été partagés via la messagerie.

Cette désinformation était déjà présente avant, en 2019, WhatsApp disait supprimer 2 millions de comptes chaque mois.