Pandémie ou pas, la bataille politique pour les présidentielles est bel est bien lancée aux États-Unis. Twitter vient de démanteler une fausse publicité à propos de Joe Biden, devenue extrêmement virale et orchestrée par des soutiens de Trump.

Joe Biden déjà victime des fake news

Dans ce post, Joe Biden était mis en scène avec un faisceau de lumière émanant de sa poitrine et le message suivant : « His brain ? No. His heart ». La photo utilisée dans l’image a été prise par Salwan Georges, un photographe du Washington Post, qui a pris l’image pendant que Biden était à la foire d’État de l’Iowa le 8 août 2019. Si cette publicité reprend les codes de sa véritable campagne politique, avec le message « Approved by Joe Biden », ils s’agit bien d’un fake.

Une fausse publicité de Biden.

Crédit : Twitter


Le camp Biden a confirmé à The Verge que ce tweet n’était pas de son fait et qu’il s’agissait d’une manipulation. Twitter a déclaré que cette opération n’était pas en accord avec sa politique électorale. Le tweet original a tout de même accumulé plus de 10.000 retweets et 62.000 likes depuis sa publication. Cette publication aurait également été publiée sur d’autres plateformes comme Reddit ou Tumblr.

Cette campagne est partie d’un compte dénommé @khakijorts. Le message disait : « c’est une vraie publicité, on ne peut pas l’inventer à 100% ». Des soutiens très proches de Trump ont retweeté cette fausse publication. C’est notamment le cas de Tim Murtaugh, directeur de la communication pour la campagne du président Trump. L’homme a écrit ceci : « on ne peut pas faire confiance à Twitter, mais il semblerait que ce soit une publication de la vraie campagne de Biden ».

Twitter ne laissera rien passer durant cette campagne

Karen Giorno, ancienne stratège en chef pour Trump en Floride pour la campagne de Trump en 2016, a également partagé cette fausse publication. Elle disait dans son tweet que : « ce n’est pas une blague. C’est une vraie publicité approuvée par @JoeBiden pour la présidence ». Pour Bill Russo, directeur adjoint de la communication pour la campagne de Biden :

« Le président Trump continue de nous attaquer sur le fait que nous serions à l’origine de fausses nouvelles. Une fois de plus, il prouve que c’est bien sa campagne qui répand des mensonges et de la désinformation. Malheureusement, nous n’attendons rien de mieux de la campagne Trump, car ils sont de plus en plus désespérés ».

Heureusement, Twitter et les autres réseaux sociaux se sont préparés à la propagation des fausses nouvelles pendant la campagne qui se tient actuellement. Depuis le 22 novembre 2019, Twitter a pris une mesure stricte. Les publicités politiques sont totalement interdites. Selon Jack Dorsey, le fondateur du réseau social : « la portée d’un message politique doit être méritée et non achetée ». Pour les deepfakes, la question est toujours en suspens car Twitter ne souhaite supprimer que les deepfakes qui menacent les personnes.