Megan Imbres était arrivée chez Quibi il y a un an maintenant. Elle occupait le poste de responsable du marketing de marque et de contenu chez Quibi. Dans un mail, envoyé au Wall Street Journal, elle a expliqué à l’ensemble des employés qu’elle quittait l’entreprise. Dans ses mots, elle a jugé ce moment “post lancement” comme un “moment opportun pour la transition”.

Un départ qui fait suite à d’autres ?

Avant de travailler pour Quibi, Megan Imbres travaillait chez Netflix. Dans sa nouvelle structure, elle était responsable du marketing et gérait entre autres le développement créatif de l’application. Au quotidien, Imbres dépendait directement de la directrice générale de l’entreprise.

Sollicitée par le Wall Street Journal, Megan Imbres a refusé tout commentaire tandis qu’un porte-parole de l’entreprise a indiqué dans un communiqué “Megan a joué un rôle de leadership important dans le développement de la marque unique de Quibi. Elle a aidé à créer une équipe de marketing de contenu et de marque all-star qui est bien équipée pour faire la transition de Quibi du pré lancement au lancement. Nous lui souhaitons la meilleure des chances dans sa prochaine entreprise”.

À priori le départ de l’une des trois responsables du marketing ferait suite à ceux de Tim Connolly, l’ancien responsable des partenariats et de la publicité et celui de Janice Min, ancienne responsable du contenu quotidien de l’entreprise. Tous les deux avaient quitté le navire l’an passé.

Malgré tout, Quibi a réussi son lancement en plein confinement

Début avril, nous vous annoncions le lancement du service de streaming, un lancement que nous avions jugé risqué en raison de la période que nous traversons. Seulement, une semaine après, 1,7 million de personnes avaient déjà téléchargé l’application, le début d’un succès.

Quibi ne s’était pas arrêté là, car hier, le 23 février, l’application cumulait 2,7 millions de téléchargements. Preuve que son lancement était fort possiblement calculé !