Depuis le 16 mars dernier, l’ensemble des équipes de L’Équipe sont en télétravail. Un exercice qui semble plutôt compliqué quand on réalise un quotidien et qu’on alimente également un site d’actualité. Pourtant, cela fait maintenant plus d’un mois que chaque jour, l’activité suit son cours. Vous allez le découvrir, adaptation et digitalisation des procédés ont été de rigueur comme nous l’explique Emmanuel Alix, le directeur du numérique de L’Équipe dans Culture Numérique.

Pour s’abonner à Culture Numérique : SpotifyApple PodcastsDeezerGoogle PodcastsAcast.

Anticiper le confinement et préparer les outils

Comme nous l’explique Emmanuel Alix, que nous avions déjà rencontré en novembre dernier, une dizaine de jours avant le confinement, les équipes du média se sont réunies afin de préparer cette période qu’ils n’envisageaient pas si longue. Réaliser un journal chaque jour, en télétravail, ce n’est pas une mince affaire. D’autant plus, lorsqu’on sait que cette activité amène régulièrement à travailler en équipe, en binôme parfois même sur le même écran.

Nombreuses sont les structures forcées à accélérer leur transformation digitale, y compris L’Équipe. L’un des enjeux majeurs a été de savoir comment utiliser à distance l’ensemble des outils exploités quotidiennement. Aujourd’hui, et grâce à l’anticipation de l’ensemble des équipes, un journal continue d’être proposé, chaque jour. Cela a d’ailleurs créé plus d’échanges entre les différents pôles du journal, que ce soit la rédaction, le marketing ou celui de la technique.

Selon Emmanuel Alix, sans préparation, l’adaptation n’aurait pas été la même. D’autant plus que les compétitions sportives sont actuellement à l’arrêt. Il a donc été question de réfléchir en amont et de commander des sujets à publier pendant le confinement. Des interviews, des séries, des enquêtes sont ainsi publiées et permettent au passage à L’Équipe de rester le journal le plus vendu, malgré une baisse des ventes et la fermeture de nombreux kiosques.

L’audience de L’Équipe impactée par le coronavirus

Habituellement, le site web du média voit passer 3 millions de visiteurs chaque jour, pour une moyenne de 1,5 milliards de pages vues chaque mois. Actuellement, l’audience quotidienne est d’environ de 2 millions seulement et le nombre de pages vues est lui aussi impacté. Globalement, l’audience de L’Équipe est estimée à 60-70% de l’audience habituelle.

Un autre point à évoquer est la campagne plutôt agressive qu’a lancé le média au début du confinement en proposant un abonnement à 1€ par mois pendant 6 mois. Cela leur a permis de conquérir 15 000 nouveaux abonnés et pour l’heure, aucune vague de désabonnement inhabituelle n’a été constatée.

Le site web est un outil qui permet habituellement de réagir à chaud sur un événement, de partager en temps réel a vu ses utilisations évoluer un peu. Aujourd’hui, la catégorie “coaching” est mise en lumière, bien plus qu’avant. Des tutos sont proposés avec Bob Tahri, ancien athlète et aujourd’hui préparateur physique et mental. L’Équipe a aussi pensé aux plus jeunes avec des quiz et des articles sur les règles et déroulements des différents sports. Le tout continue d’être accompagné d’articles dits d’actualité, principalement à propos de la vie du sport et de sa gestion de la crise sanitaire.

Dans l’ensemble, la pandémie aura permis à L’Équipe de s’adapter numériquement plus rapidement et de se forcer à accélérer certains projets. Ces derniers devraient être mis en place lorsque l’activité aura retrouvé son rythme normal.