Sorti en début d’année 2020, Valorant est d’ores et déjà annoncé comme le nouveau succès de Riot Games, studio à l’origine de la licence League of Legends. Pourtant, celui-ci ne fait déjà plus l’unanimité, notamment à cause de son système anti-triche baptisé Riot Vanguard. Alors, pour tenter de rassurer les joueurs, Riot Games a lancé un programme qui offre jusqu’à 100 000 dollars de récompense à ceux qui trouveront des failles de sécurité et des vulnérabilités dans ce système.

Vanguard, un système anti-triche controversé

Lorsque les joueurs installent Valorant sur leur ordinateur, un puissant système anti-triche est obligatoirement installé par la même occasion. Baptisé « Riot Vanguard », celui-ci a d’abord été accueilli avec enthousiasme puisqu’il permet d’éradiquer toute possibilité de triche et donc, de préserver des parties justes et équitables. Cependant, les craintes des joueurs se sont rapidement installées.

De fait, ces derniers ont d’abord remarqué que ce système tourne en permanence : dès que l’ordinateur démarre, Vanguard se met en route et ne s’arrête que lorsque l’appareil s’éteint. Aussi, grâce à un accès administrateur, il aurait la possibilité de traiter l’ensemble des données des utilisateurs afin de s’assurer qu’aucun système de triche n’est installé ou utilisé. De plus, un pilote du programme permettrait à celui-ci d’accéder au noyau du système d’exploitation.

Rapidement, Riot Games a tenté de rassurer les joueurs en certifiant notamment que le système Vanguard ne posait aucun problème relatif à la vie privée des joueurs, puisqu’il ne scanne aucune donnée si le jeu n’est pas lancé. Le studio a également misé sur la transparence en postant un billet explicatif sur les tenants et les aboutissants du programme. Des arguments qui n’ont malheureusement pas suffit à convaincre les joueurs. Alors, pour rassurer définitivement ses utilisateurs, Riot Games a décidé d’aller encore plus loin en lançant un programme inédit, offrant 100 000 dollars de récompenses à ceux qui trouveraient des vulnérabilités dans son système anti-triche.

Riot Games met en jeu 100 000 dollars

Ce programme visant à trouver des vulnérabilités sur Vanguard est hébergé sur la plateforme HackerOne. Plusieurs niveaux de récompense ont été mis en place, en fonction de l’importance de la faille découverte. Le premier pallier démarre à 25 000 dollars et correspond à la découverte d’accès non-autorisés à des données sensibles. Le pallier le plus important, lui, offre 100 000 dollars aux personnes qui trouveraient de « l’exécution de code au niveau du noyau » de système d’exploitation. Une faille considérée comme extrêmement importante puisqu’elle permettrait à un hacker de compromettre les parties les plus fondamentales d’un ordinateur.

Ainsi, l’équipe de cyber-sécurité de Riot Games explique : « Nous voulons que les joueurs continuent à jouer en toute tranquillité, et nous joignons le geste à la parole. Si vous pensez avoir trouvé une faille dans Vanguard qui porterait atteinte à la sécurité et à la vie privée des joueurs, veuillez soumettre un rapport immédiatement. »

Désormais, Riot Games espère que cette mesure sera (enfin) suffisante pour balayer toutes les craintes des joueurs quant au système Riot Vanguard. Espérons pour le studio que ce ne sera finalement pas l’inverse qui se produira si de trop importantes failles viennent à être découvertes.