Plusieurs banques américaines ont connu, récemment, d’importantes pannes et des ralentissements d’activité, mercredi. En cause, un trop nombre trop important de connexions provoquées par les Américains qui cherchaient à savoir s’ils avaient reçu leur part du fonds de relance de la part du gouvernement.

Des sites de banques américaines en panne

80 millions d’Américains. C’est le nombre de personnes censées recevoir un virement mercredi, un virement de la part du gouvernement américain. Cela dans le cadre du plan de relance économique. De nombreux foyers devaient ainsi recevoir 1 200$ pour aider leur pouvoir d’achat. Beaucoup ont donc cherché à vérifier leurs soldes bancaires, provoquant au passage un certain nombre de ralentissements des sites des banques, voire parfois même des pannes.

Marcey Zwiebel, la directrice des relations publiques de PNC Bank a indiqué dans un email envoyé à NBCnews que ces pannes et ralentissements étaient “le résultat d’un nombre sans précédent de clients utilisant ces canaux pour vérifier leurs comptes”.
De son côté, Doug Suttles, PDG d’Ookla, une société de surveillance des pannes de sites internet a indiqué que “Les sites web des banques ne sont pas conçus pour que tous leurs clients les utilisent en même temps”.

Le site de suivi des paiements du plan de relance lui aussi en difficulté

Mercredi, l’IRS, autrement dit l’Internal Revenue Service, l’agence gouvernementale des États-Unis en charge des impôts et de différentes taxes, a lancé un site permettant de suivre l’avancée du paiement promis par le gouvernement. Get My Payment permet donc aux citoyens américains de suivre l’état du virement ou alors de donner leurs coordonnées bancaires afin d’éviter de recevoir un chèque par voie postale.

Toujours selon Doug Suttles, “Le site Web de l’IRS a eu un volume élevé de problèmes signalés, et cela est absolument lié aux paiements de relance”. Sans doute que le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin aurait dû éviter de dire publiquement que les paiements devaient être sur les comptes bancaires des Américains mercredi.

En France, des aides ont également été accordées, au cas par cas. Pour l’heure, elles n’ont pas provoqué de panne ou de ralentissements au niveau des banques. Ces dernières ont d’ailleurs été félicitées pour leur gestion des enjeux liés à la crise sanitaire, au travers d’une annonce de l’évolution du seuil limite de paiement sans contact.