Comme pour de nombreuses entreprises, BlaBlaCar a vu son activité dégringoler depuis le début du confinement. Le 16 avril, l’entreprise co-fondée par Frédéric Mazzella a annoncé le lancement de BlaBlaHelp. Cette nouvelle application doit permettre aux personnes les plus vulnérables de trouver quelqu’un pouvant les aider à faire leurs courses de premières nécessités comme l’alimentaire ou la pharmacie.

BlaBlaHelp : une app créée en une semaine

BlaBlaCar a stoppé son activité BlaBlaBus et la plateforme de covoiturage qui permet normalement à des milliers de personnes de voyager chaque jour a vu son activité diminuer de 98%. Tous les acteurs de la mobilité sont touchés par cette crise sanitaire. Pour occuper ses équipes et trouver un moyen de se rendre utile pendant cette période très difficile pour certains d’entre nous, BlaBlaCar a organisé un hackathon. Comme précisé dans le communiqué de presse de l’entreprise :

“Une cinquantaine d’employés et de membres de la communauté BlaBlaCar se sont portés volontaires pour savoir comment ils pourraient se rendre utiles autrement qu’en partageant leur voiture. En une semaine, l’idée était trouvée et l’application créée”.

L’application BlaBlaHelp est donc née de ce hackathon. Évidemment elle sera totalement gratuite. N’importe qui pourra proposer son aide à une personne âgée ou une personne malade. L’idée est de susciter un élan d’entraide entre voisins pour permettre aux personnes isolées de s’en sortir. Une sorte de réseau social entre voisins en quelques sortes, un peu comme AlloVoisins sauf que pour le moment, BlaBlaHelp se focalise uniquement sur l’entraide.

BlaBlaCar lance BlaBlaHelp.

Crédit : BlaBlaHelp

Une superbe initiative de la part de BlaBlaCar

Les “Helpers” seront les volontaires, prêts à aider les personnes les plus démunies. Nicolas Brusson, co-fondateur de BlaBlaCar explique que : “le confinement semble devoir s’inscrire dans la durée, en particulier pour les plus vulnérables, nous nous sommes demandés comment permettre à notre communauté de s’entraider”.

Pour s’inscrire, rien de plus simple : ils devront indiquer leur lieu d’habitation et expliquer comment ils peuvent aider. En fonction de leur “profil”, les personnes dans le besoin pourront les sélectionner et les contacter directement via l’application. Une superbe preuve d’adaptation de la part de BlaBlaCar et de ses équipes. BlaBlaHelp pourra s’appuyer sur sa communauté BlaBlaCar pour son lancement. Soit 18 millions de personnes en France.

Depuis mi-mars, BlaBlaCar recommande à ses utilisateurs de n’utiliser la plateforme qu’en cas de nécessité absolue. Les voyages sont limités à une personne par véhicule et le service reste ouvert uniquement pour permettre à ceux qui ont absolument besoin de se déplacer de le faire, dans le cadre des recommandations du gouvernement.