Facebook dévoile une nouveauté sur l’application de son réseau social, le mode silencieux. Grâce à celui-ci, vous pourrez planifier la désactivation de vos notifications pendant un certain laps de temps. Un outil pratique pour aider tous ceux qui, en période de confinement, ont bien du mal à déconnecter des plateformes sociales.

Mettez les notifications Facebook en pause

Cette nouvelle fonctionnalité proposée par Facebook fonctionne sur le même principe que le mode « Ne pas déranger » sur les smartphones Android et iOS. Autrement dit, elle permet de planifier des plages horaires et des jours durant lesquels les notifications de l’application ne vous seront pas signalées par une alerte. Évidemment, si vous vous rendez sur l’application par vous-même, vous pourrez consulter vos notifications normalement ; celles-ci n’auront pas disparu. Aussi, Facebook en profitera pour vous rappeler le temps restant jusqu’à la fin du mode silencieux.

Pour activer et planifier le mode silencieux, il faudra vous rendre sur l’application Facebook et aller dans vos paramètres de confidentialité. Vous pourrez alors planifier le mode silencieux selon les jours et horaires qui vous conviennent le mieux, mais aussi, pour ceux qui cherchent une solution plus drastique, activer le mode silencieux pour une durée indéterminée.

Facebook : les captures d'écran de l'application menant au "Quiet Mode"

Image : Facebook

Un outil pour favoriser le bien-être numérique

De nombreuses études ont prouvé que les réseaux sociaux peuvent avoir un impact négatif sur la santé mentale, notamment en jouant le rôle de facteur aggravant en cas de dépression. Aussi, suite à la période de confinement provoquée par le Covid-19, les réseaux sociaux ont enregistré une hausse de 61% de leur utilisation. Sur Facebook notamment, le trafic explose.

Cette nouvelle fonctionnalité arrive donc à point nommé. En permettant à ses utilisateurs de désactiver leurs notifications, Facebook leur offre un temps de répit ainsi qu’un nouvel outil pour les aider à se déconnecter du monde digital, diminuant ainsi les facteurs aggravants de dépression. D’autant plus que les réseaux sociaux regorgent d’actualités anxiogènes concernant le coronavirus, ce qui peut être également un déclencheur négatif chez de nombreux utilisateurs.

Toutefois, il est à noter que déjà bien avant la pandémie mondiale de Covid-19, certains géants avaient déjà pris des mesures pour contribuer au bien-être numérique des internautes. C’est le cas par exemple de Google qui a créé une application dédiée ainsi qu’une panoplie d’outils pour passer moins de temps sur son smartphone, ou encore YouTube qui a ajouté divers outils à sa plateforme pour favoriser le bien-être numérique de ses utilisateurs.