Jusqu’à présent, les smartphones Pixel 4 présentaient une importante faille de sécurité puisqu’il était possible de les déverrouiller par reconnaissance faciale en ayant les yeux fermés. Des tiers pouvaient alors accéder au contenu de ces appareils alors que leurs propriétaires étaient endormis. Google a (enfin) corrigé cet impair à travers une nouvelle mise à jour.

Une reconnaissance faciale plus sécurisée

En juillet 2019, Google annonçait le déverrouillage par reconnaissance faciale sur son prochain smartphone, le Pixel 4. Une fonctionnalité baptisée « Face Unlock » qui n’était pas sans rappeler le principe du Face ID pour les appareils d’Apple et qui avait été, bien évidemment, bien accueillie. Toutefois, la joie aura été de courte durée pour les propriétaires de ces appareils. Dès leur sortie en octobre 2019, une importante faille de sécurité directement liée à cette fonctionnalité a été mise en lumière. De fait, le déverrouillage du Pixel 4 par reconnaissance faciale pouvait se faire alors même que le propriétaire de celui-ci avait les yeux fermés.

Une faille que Google a enfin décidé de corriger, 6 mois tout de même après la sortie officielle du smartphone, à travers sa mise à jour du mois d’avril 2020. Diffusée et installée de façon automatique, cette dernière offre l’option « Nécessite que les yeux soient ouverts » qui permet d’imposer à ce que le déverrouillage de l’appareil par reconnaissance faciale ne fonctionne qu’avec les ouverts. Celle-ci est normalement cochée par défaut, mais vous pouvez tout de même vous assurer qu’elle est bien activée en vous rendant dans vos « Réglages », puis dans « Sécurité », et enfin dans « Face Unlock ».

Comme le souligne 9to5google, cette mise à jour corrige également d’autres bugs, notamment liés à l’entrée audio en Bluetooth qui se perdait lors d’un appel, ainsi qu’au clavier qui présentait un décalage lors de son ouverture sur certaines applications.

Le Pixel 4, un échec commercial ?

Le Pixel 4 peine à convaincre. Si ce smartphone offre de grandes qualités, notamment en termes de photographie avec l’un des capteurs les plus performants du marché, il présente aussi d’importantes lacunes qui ne l’ont empêché de mener Google au succès escompté. En terme d’autonomie notamment, le Pixel 4 a bien du mal à tenir une journée complète.

De même, de nombreuses fonctionnalités présentes, telles que le Motion Sense par exemple, ne trouvent pas leur utilité dans une utilisation quotidienne et semblent davantage relevé du domaine du gadget. Lors du quatrième bilan trimestriel 2019 d’Alphabet, la maison-mère de Google, la firme était d’ailleurs restée évasive sur le nombre d’unités vendues. Une confession, à demi-mot, de l’échec commercial du Pixel 4.