Mise à jour [06/07/2020] : le Ministère de l’Intérieur a publié le lien pour générer votre attestation numérique de sortie pendant le confinement du Covid-19 : lien vers le générateur officiel.

Mise à jour : l’attestation numérique est en ligne. Rendez-vous sur notre dernier article pour comprendre comment bien l’utiliser.

Jeudi 2 avril (en fin de journée), le Ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé une mesure qui « facilitera » le quotidien des français en cette période de confinement : une attestation numérique de déplacement dérogatoire. Celle-ci viendra en supplément du justificatif papier mis en place lors du Stade 3.

Une attestation numérique officielle en complément du justificatif papier

Cette mesure arrive juste après l’annonce d’une application similaire par la Russie : des QR Codes pour limiter les abus des habitants de la ville de Moscou. La Chine s’était également dotée de ce système.

Une mesure pour faciliter et renforcer les gestes barrières

Comme la relayé sur Twitter à travers le compte de Christophe Castaner, l’attestation numérique sera liée à un formulaire qui prendra la forme d’un QR Code. Si l’on n’en sait pas plus à l’heure actuelle, on imagine que les forces de l’ordre seront équipées d’une application pour lire lesdites informations : nom, date de naissance, adresse du domicile, la raison du déplacement, date et heure.

Dans le fil du Tweet, le Ministre de l’Intérieur a voulu rassurer les futurs utilisateurs en indiquant que l’application ne collecterait aucune donnée et que ce système sera un nouveau moyen de respect des « gestes barrières » (pas de contact normalement avec le smartphone, contrairement au papier). Suite à l’intervention de Christophe Castaner sur France 2 (le 26 mars dernier – nldr) quant à l’hypothèse d’un traçage des données, la CNIL avait exprimé son « inquiétude » sur la potentielle application d’un système comme mis en place en Corée du Sud ou en plus récemment en Russie.

L’attestation numérique devrait être disponible dès lundi 6 avril. Où ? « […] en ligne » si l’on reprend les dires du ministre dans le journal Le Parisien, ce qui est vague… On imagine que l’attestation numérique de déplacement dérogatoire sera accessible uniquement sur le portail du Ministère de l’Intérieur (interieur.gouv.fr). On rappelle que des dispositifs avaient été initiés dès le lendemain de l’annonce du Stade 3, mais qu’ils n’étaient pas officiels (et ne le seront probablement pas).