Le bilan du premier trimestre 2020 est positif chez Tesla. Le constructeur de voitures électriques a réussi à dépasser les prévisions des analystes en ce qui concerne la livraison de véhicules et ce, malgré la pandémie mondiale de coronavirus. L’entreprise enregistre ainsi un premier trimestre record, avec un total de 88 400 véhicules livrés entre janvier et mars 2020.

Un premier trimestre record pour Tesla

Elon Musk, PDG de Tesla, avait lui-même annoncé que le premier trimestre 2020 serait “difficile” en cause de la pandémie mondiale de corovanirus. Pourtant, et contre toute attente, la firme a réalisé un exploit en construisant pas moins de 102 672 voitures électriques et en livrant 88 400 véhicules à leurs propriétaires. Des chiffres qui dépassent largement les prévisions des analystes qui avaient annoncé 78 100 véhicules livrés. Tesla marque ainsi un premier trimestre record et ne manque pas de s’en réjouir à travers un communiqué de presse : “C’est notre meilleure performance pour un premier trimestre”. À titre de comparaison, sur la même période il y a un an, Tesla avait produit 77 000 véhicules et avait assuré 63 000 livraisons.

Concernant la répartition des livraisons et de la production, c’est sans surprise la Model 3 et la Model Y qui enregistrent les meilleurs chiffres avec pas moins de 87 282 unités produites et 76 200 unités livrées. La Model S et la Model X représentent, quant à elles, 15 390 unités produites et 12 200 unités livrées.

Tesla : le tableau des ventes au premier trimestre 2020.

Image : Tesla

Comment la firme a surpassé le Covid-19 ?

Des résultats d’autant plus impressionnants que la pandémie mondiale de Covid-19 a touché le monde de plein fouet, n’épargnant pas les entreprises sur son passage. Tesla a d’ailleurs du faire face à la fermeture de ses usines de Fremont et de New-York, mais aussi à celle de Shanghai. Heureusement pour le constructeur automobile, cette dernière a pu réouvrir rapidement ses portes grâce aux autorités chinoises qui ont oeuvré à sa remise en route. Tesla précise : “Notre usine de Shanghai a continué à atteindre des niveaux de production record, malgré des revers importants”.

Si la réouverture rapide de l’usine de Shanghai a joué en la faveur de Tesla, Elon Musk, n’est pas non plus étranger à ce record. De fait, le PDG de la firme a mis en place des “livraisons sans contact” qui permettent aux propriétaires de réceptionner et déverrouiller leurs véhicules à travers l’application mobile dédiée. Un dispositif ingénieux qui a largement joué en la faveur de Tesla quant à la réalisation de ses objectifs.

L’entreprise poursuit son ascension et son expansion

Ce bilan pour le premier trimestre 2020 de Tesla prouve bien une chose : la firme est en pleine ascension et ne compte pas s’arrêter en si bonne route. Alors que ses ventes ont augmenté de 50% en 2019, le constructeur automobile compte manifestement renouveler l’exploit en 2020. Pour cela, il continue son expansion, notamment en construisant de nouvelles usines à travers le monde.

La prochaine d’entre elles se situera en Allemagne et sera la première Gigafactory européenne. Elle marquera ainsi de nouvelles opportunités de marché importantes pour Tesla qui semble bien décidé à conquérir le vieux continent. L’usine suivante, quant à elle, pourrait bien se trouver à Nashville et serait entièrement dédiée à la production du Cybertruck, le véhicule utilitaire tout terrain et 100 % électrique de la firme.