Spotify et Warner Music Group ont officiellement annoncé que leur accord de licence mondial a été renouvelé. Un accord qui semble ouvrir la voie à un marché plus large pour Spotify.

Les relations complexes entre Warner et Spotify

Tout n’a pas toujours été tout rose entre Warner et Spotify. En 2019, les deux entreprises ont traversé quelques turbulences qui ont mis à mal leurs relations. En effet, c’est cette année-là que Spotify a souhaité étendre ses activités en Inde. Or, aucun accord n’a pu être trouvé avec Warner à ce moment-là. Pour passer outre cet handicap, le géant suédois a alors tenté de tirer parti de failles dans les lois indiennes relatives aux droits d’auteurs. Une manoeuvre qui n’a évidemment pas plu à Warner, qui a alors poursuivit Spotify en justice.

En surface, tout portait à croire que ce désaccord ne concernait que l’Inde, mais en réalité, il s’agissait davantage d’un moyen de pression pour la renégociation de l’accord de licence mondial entre les deux entreprises. Une information révélée par Barry McCarthy, alors directeur administratif et financier, lors d’une conférence de la banque Morgan Stanley : « Il ne s’agit pas vraiment de l’Inde. Ce recours en justice est davantage un levier dans la renégociation de notre accord mondial« . Finalement, Spotify avait dû se lancer en Inde, sans pouvoir proposer le catalogue de musique Warner.

Tout est bien qui finit bien

Heureusement, les deux entreprises semblent avoir aujourd’hui trouvé un terrain d’entente. En effet, c’est à travers un bref communiqué que Spotify et Warner Music Group ont annoncé le renouvellement de leur partenariat de licence mondiale. Si les termes précis de cet accord n’ont pas été révélés, il apparaît néanmoins que celui-ci soit profitable à Spotify :

« Spotify et Warner Music Group sont heureux d’annoncer le renouvellement de leur partenariat de licence mondiale. Ce contrat, qui est désormais élargi, couvre les pays où Spotify est disponible aujourd’hui, ainsi que des marchés supplémentaires. Les deux sociétés se réjouissent de collaborer à des initiatives mondiales qui auront un impact sur les artistes et les compositeurs de Warner, et de travailler ensemble pour développer l’industrie musicale sur le long terme ».

En d’autres termes, Spotify pourra proposer le catalogue Warner Music à l’ensemble des pays où le service est présent (l’Inde y compris), mais aussi l’ouvrir à des futurs marchés. Pourtant, les négociations n’ont pas été de tout repos, comme le révèle le Financial Times. En effet, les podcasts prennent une place de plus en plus importante sur la plateforme de streaming, à tel point que Spotify a récemment racheté le groupe The Ringer afin d’étoffer son offre. Une stratégie qui n’est pas au goût des maisons de disques qui craignent de perdre des parts de revenus si elles ne sont plus autant mises en avant. Néanmoins, tout est bien qui finit bien puisque, de toute évidence, les deux entreprises ont trouvé un accord qui leur convient à toutes les deux.