Niantic, société à l’origine des jeux vidéo Pokémon Go et Harry Potter : Wizards Unite, vient d’annoncer l’acquisition de 6D.Ai, une startup qui s’est spécialisée dans la cartographie d’environnements en 3D. L’objectif ? Avancer dans la construction d’un monde élargi, parallèle au monde physique, et ainsi développer la plateforme Niantic Real World.

Deux entreprises, une même vision

Après avoir racheté Seismic Games en  2018 et le studio Sensible Object en 2019, Niantic a officiellement annoncé, à travers un post sur son blog, le rachat de 6D.Ai. Basée à San Francisco, cette startup fondée en 2017 au Computer Vision Lab de l’Université d’Oxford a “développe des technologies informatiques basées sur la vision ainsi que des outils de développement pour résoudre des problèmes fondamentaux de la Réalité Augmentée, tels que la reconstruction 3D et la persistance AR.” Parmi les innovations créées par 6D.Ai, on retrouve une technologie qui permet aux smartphones de détecter et cartographier les environnements réels en 3D et de les stocker dans le cloud.

Une expertise qui permettra à Niantic de poursuivre ses ambitions dans le domaine de la réalité augmentée, et notamment dans le développement de sa plateforme Niantic Real World. Ainsi, la firme qui pèse aujourd’hui 4 milliards de dollars, explique :

“Ensemble, nous construisons une carte du monde dynamique en 3D afin de permettre de nouvelles expériences de Réalité Augmentée à l’échelle de la planète. Cela signifie que nous sommes encore plus proches d’une plateforme de Réalité Augmentée qui permettra à n’importe quel développeur de créer du contenu destiné à tout matériel de Réalité Augmentée actuel et futur.”

Pour 6D.Ai, ce rachat est une suite logique puisque les deux firmes entretiennent une relation de longue date. Le PDG de la startup, Matt Miesniek, s’est exprimé à ce sujet et a expliqué sur un post de blog : “Il est incroyable de voir à quel point sont similaires les visions des deux sociétés pour le Cloud AR, les valeurs relatives à la confidentialité et à la culture des données ainsi que notre approche technique pour construire une carte 3D du monde”.

Si cette nouvelle acquisition semble faire le bonheur des deux partis concernés, aucune des deux entreprises n’a souhaité révélé le montant de l’opération.

Niantic souhaite devenir un leader de la réalité augmentée

Niantic souhaite évidemment utiliser les technologies de 6D.Ai pour sa suite de jeux vidéo, mais pas seulement. L’entreprise voit bien plus loin et cette acquisition lui permet d’avancer davantage ses pions afin de devenir un acteur majeure de la réalité augmentée. De fait, grâce à ce rachat, Niantic espère pouvoir créer une plateforme de développement que d’autres applications pourront utiliser dans le futur, comme le fait notamment Apple avec son AR Kit.

Aussi, il est à noter que Niantic souhaite aller au-delà du support des smartphones et a annoncé, en 2019, son partenariat avec Qualcomm pour créer des lunettes de réalité augmentée. L’ambition de Niantic est claire : devenir un acteur majeur de l’AR et concurrencer directement les géants du domaine.