La pandémie de coronavirus semble être une période particulièrement appréciée par les pirates. Certains d’entre eux ont attaqués les Hôpitaux de Paris, en pleine crise sanitaire et d’autres le Département américain de la santé. Aujourd’hui, Reuters nous apprend que c’est le site de la sécurité sociale italienne qui a été visé. Il est désormais inaccessible, car fermé, depuis mercredi.

La sécurité sociale italienne victime d’une panne suite à l'attaque

Pasquale Tridico, le patron de l’INPS, la sécurité sociale italienne, a indiqué que des pirates avaient rendu inaccessibles le site internet de l’agence. “Au cours des derniers jours, nous avons subi plusieurs attaques de pirates informatiques qui ont provoqué une panne majeure. Jusqu’aujourd’hui, ils ont continué et nous avons dû fermer le site web”. Plusieurs demandeurs de l’aide ont indiqué que lorsqu’ils avaient tenté de se connecter sur le site web de l’agence, des données privées d’autres personnes étaient affichées.

Le site web de l’INPS était jusque là très fréquenté, accumulant pas moins de 339 000 demandes pour l’aide de 600€. Cette dernière est une première réponse du gouvernement italien à la crise économique, pour venir en aide aux indépendants ou saisonniers italiens.

Des questions se posent sur la sécurité des services numériques italiens…

Aucune violation des données personnelles n’a été évoqué par le gouvernement ou les autorités italiennes. Cependant, ces dernières seraient chargées d’enquêter et de retrouver au plus vite les auteurs de l’attaque.

Si des données personnelles se sont effectivement affichées sur les écrans d’autres personnes, alors il y a de véritables questions à se poser sur la sécurité des structures web des sites gouvernementaux italiens. Cela pourrait leur valoir un rappel à l’ordre, voire une amende de la part du régulateur européen, pour non protection des données personnelles.

En pleine crise de Covid-19, une chose est sûre, les autorités italiennes étaient loin de manquer de travail.