Le cabinet d’études McKinsey vient de publier une étude particulièrement intéressante sur le sentiment des consommateurs français pendant cette crise sanitaire du Covid-19 que nous traversons. Les 24 et 25 mars 2020, 1 008 personnes ont été interrogées pour répondre à cette étude.

Seulement 18% des français sont optimistes quant à la reprise de l’économie

Après avoir révélé l’évolution des comportements des consommateurs à travers le monde, arrêtons-nous sur la France. Dans notre pays, la situation est devenue critique au milieu du mois de mars. Nous sommes confinés depuis le 16 mars et l’économie fonctionne au ralenti depuis cette date. Pourtant, le gouvernement met en place tout un tas de mesures pour tenter de venir en aide aux entreprises, on pense notamment au chômage partiel.

C’est probablement une bonne nouvelle au niveau macroéconomique, mais au niveau micro, les effets du Covid-19 risquent bel et bien d’être ressentis. Une majorité de consommateurs français s’attendent à des répercussions à long terme, les ménages s’inquiètent de l’effet de la pandémie sur leurs revenus et prévoient de réduire drastiquement leurs dépenses dans quasiment tous les secteurs.

L’étude révèle que 82% des français interrogés sont pessimistes ou ont des incertitudes quant à la situation économique que nous trouverons après la crise. Seulement 18% estiment être plutôt optimistes et pensent que l’économie repartira juste après le confinement.

Le sentiment des consommateurs français pendant le Covid-19.

Crédit : McKinsey

Les revenus des ménages fortement impactés par le Covid-19

Dans le rapport de McKinsey, nous pouvons clairement observer que le quotidien des français est boulversé : 40% des sondés estiment que leur métier sera ou est impacté pour la crise du Covid-19. Enfin, 43% des français disent reporter à plus tard ou tout simplement laisser de côté, des achats qu’ils avaient prévu de réaliser. Concernant les revenus des ménages, les effets de la crise sont déjà palpables : 68% des français estiment que leurs revenus seront impactés pendant plus de deux mois, à cause du Covid-19.

Le sentiment des consommateurs français pendant le Covid-19.

Crédit : McKinsey

74% des français disent qu’ils réduiront leurs dépenses dans les restaurants, 71% estiment qu’ils ne dépenseront pas pour prendre l’avion, 61% reporteront leurs achats de produits électroniques et enfin 68% n’achèteront pas de chaussures dans les deux semaines qui suivront la levée du confinement. On voit bien que les français s’apprêtent à réduire considérablement leurs dépenses, un signe inquiétant pour que l’économie puisse repartir après le passage du Covid-19.

D’après l’étude, nos comportements du quotidien vont changer, eux aussi. 45% des français prévoient de consacrer moins de temps à leur travail, peut-être simplement parce qu’ils pensent rester au chômage partiel. 43% des sondés disent qu’ils vont réduire leurs achats en ligne. 39% des personnes interrogées estiment qu’elles vont passer plus de temps sur les réseaux sociaux, une tendance qui se confirme avec l’étude d’Omdia : avec le confinement l’utilisation des réseaux sociaux augmente de 61%. Par ailleurs, c’est WhatsApp qui enregistre la plus forte hausse parmi l’ensemble de tous les réseaux sociaux.