2Emotion est spécialisé dans le vidéo marketing depuis plus d’une décennie et propose une plateforme en ligne de création simplifiée de vidéos pour les professionnels.

Nous y sommes. La France est confinée, certains de vos collaborateurs ont été mis du jour au lendemain au chômage partiel, d’autres continuent leur activité en télé-travail et une dernière partie effectuent leur travail en présentiel malgré les risques. Merci à eux.
Aucunes de ces situations n’ont été choisies ni anticipées, elles sont donc vecteurs de stress et d’inquiétudes. Les services communication sont en première ligne pour maintenir le lien social quelque-soit la situation de travail des collaborateurs. Le canal digital est leur unique moyen d’expression, la vidéo le média en première ligne dans la continuité du lien social. On se voit, on se parle, on communique.
Voici trois conseils pour utiliser la vidéo en communication par temps de crise.

1. Avant tout, prendre la parole

En temps de crise, il est de la responsabilité des organisations de communiquer auprès de leurs collaborateurs. Ne laissez pas les fausses informations créer des peurs anxiogènes à vos équipes. Les équipes de communication interne doivent devenir des véritables tiers de confiance. Pour se faire, il vous faudra aller plus loin que simplement reprendre les messages gouvernementaux. Il faut répondre aux questions que se posent vos collaborateurs tout en gardant l’humilité d’accepter qu’en période d’incertitude, vous ne pouvez répondre à toutes les interrogations. Soyez authentique dans vos communications, pour se faire, vous pouvez réaliser :
> Une vidéo hebdomadaire de vos dirigeants/ managers. Ils peuvent se filmer à distance avec leur smartphone ou leur ordinateur et envoyer à leur équipe communication les extraits vidéos pour montage des messages. C’est le moment de remercier les équipes qui travaillent, de parler de l’après-crise, de rassurer les personnes au chômage partiel, de montrer que vous êtes présent dans ses périodes difficiles.
>Des vidéos ” questions / réponses “ à partir des questions que vos collaborateurs vous envoient par email. Prenez les questions qui reviennent le plus fréquemment et qui ne touchent pas un cas en particulier, puis demander à vos experts du domaine de filmer leurs réponses.
>Des vidéos ” Home-office “, pêle-mêle de photos envoyées par vos collaborateurs pour illustrer leur condition de travail à la maison ou sur site pour ceux qui se déplacent. Voir les visages de leurs collègues, l’aménagement de leur zone de travail, partager les astuces pour occuper les enfants, va créer un sentiment d’appartenance car nous vivons tous la même situation. Ce sont les épreuves traversées ensemble qui créent du lien.

2. Accélérer les bonnes pratiques du travail à distance

Le télétravail était jusqu’alors dans beaucoup d’organisation, une méthode expérimentale de travail. Il est aujourd’hui pour beaucoup, l’unique solution pour assurer la continuité du travail et l’activité économique. C’est aussi une opportunité pour votre organisation de tester de nouvelles pratiques et de mettre en place les préconisations liées au télétravail. Au-delà des conférences téléphoniques, vous pouvez aussi réaliser :
> des petits tutoriels vidéos d’une à deux minutes sur les règles de votre organisation en télétravail comme le droit à déconnexion par exemple.
> des interviews à distance (on se filme avec son smartphone en mode portrait ou via la caméra de son ordinateur en mode paysage) pour expliquer le matériel nécessaire au télétravail, les conseils pour réussir…

3. Motiver en proposant l’acquisition de nouvelles compétences

Le confinement est parti pour durer au moins 6 semaines. Pour tous, la question de la durée et de la motivation vont devenir des problématiques-clés du télétravail. Le télétravail peut dans la durée amener un sentiment de lassitude. Pour le contrer, il est important de proposer à vos collaborateurs de profiter de cette période pour augmenter leurs compétences. C’est le moment de tester des nouveaux outils, de se former à distance sur des compétences transverses à son métier.
Pour aider vos collaborateurs à maintenir leur intérêt et leur motivation sur la durée, il vous faudra :
> Autoriser l’expérimentation de nouveaux outils digitaux (en accord avec vos services informatiques et juridiques),
> Permettre les accès à distance des modules de formation, de e-learning qui sont déjà présents dans votre organisation. Mais aussi, lorsque c’est pertinent, de donner la possibilité à vos collaborateurs de se former directement sur le digital avec des formations en web-conférence ou encore des Mooc en ligne.
En temps de crise, votre organisation sortira grandie de sa capacité à rester proche de ses collaborateurs tout en adoptant une attitude ouverte et flexible afin de permettre à chacun de s’adapter à la situation et à la traverser avec le plus de sérénité possible.