Tencent a annoncé, en marge de la Huawei Developer Conference 2020, le 27 mars, qu’ils allaient s’associer à Huawei pour lancer un laboratoire de co-innovation. Ce laboratoire aura pour mission de développer une plateforme de cloud gaming ainsi que des technologies de pointes dans le domaine du jeu vidéo, de l'IA, de la réalité virtuelle, et de la réalité augmentée.

Le cloud gaming pourrait représenter un marché de 56,57 milliards de dollars en 2027

Le numéro un du gaming mondial va travailler avec Huawei pour lancer un laboratoire dédié à l’innovation dans le secteur du jeu vidéo. Ce laboratoire va travailler dans de multiples domaines, l’optimisation des rendus, des fonctionnalités du moteur de jeu, dans la consommation d’énergie…

Ils visent surtout à adapter les nouvelles technologies aux jeux vidéo, notamment l'IA, la réalité virtuelle ou augmentée et surtout le cloud gaming. Ce secteur est l’un des les plus dynamiques du jeu vidéo, en particulier avec l’arrivée prochaine de la 5G. Selon une étude du cabinet Fortune Business Insights, il devrait atteindre 56,57 milliards de dollars d’ici 2027 contre 12,5 milliards en 2018.

Il existe déjà plusieurs offres de cloud gaming, Stadia de Google, Microsoft avec Project xCloud, Nvidia GeForce Now… Tencent avait ouvert l’année passée sa plateforme de jeux START en test public et a collaboré avec Intel pour lancer le service de jeux en ligne Tencent Instant Play.

Huawei cherche à s’associer avec des fournisseurs de contenus

Si Huawei avait collaboré pour un service de cloud en juin avec NetEase, deuxième grande société d'édition de jeux en Chine, le fabricant de smartphones est relativement novice dans le domaine du gaming. Ce rapprochement s’explique par les sanctions américaines, appelées à se durcir. L’entreprise chercherait à davantage s’investir avec des fournisseurs de contenus pour compenser le détachement d'entreprises comme Google.

Pour Tencent l’intérêt est de montrer « d'une part son soutien à l'écosystème industriel local de Kunpeng et d'autre part, donne aux joueurs utilisant les smartphones de Huawei un accès à ses jeux en ligne », explique Wen Hao, analyste de Tianfeng Securities cité par le South China Morning Post.

Tencent pourra également profiter de la puissance de calcul du processeur Kunpeng de Huawei, une « solution de jeu en nuage mobile de haute qualité et à faible coût » selon l’entreprise. Avec l’arrivée du leader mondial du gaming sur le marché du cloud, la concurrence dans le domaine s’annonce déjà acharnée.