En 2024, la mission Artemis doit permettre à des humains de marcher de nouveau sur la Lune. Pour faciliter le travail des astronautes et pour que la Lune devienne une véritable base d’exploration spatiale, la NASA va mettre en orbite autour de la Lune une “station lunaire”. C’est Dragon XL, le nouveau vaisseau spatial de SpaceX, qui sera chargé de ravitailler cette station orbitale.

Dragon XL : un nouveau vaisseau conçu pour l’orbite lunaire

Encore une fois, c’est SpaceX qui tire son épingle du jeu. Le nouveau vaisseau de l’entreprise sera chargé de la logistique spatiale pour approvisionner la future “station lunaire” de la NASA. Des ravitaillements pour du matériel d’expérimentation et des fournitures utiles à l’exploration spatiale. SpaceX est désormais l’entreprise vers laquelle la NASA peut se tourner dès qu’elle a besoin de faire transporter du matériel par navette spatiale entre la Terre et l’espace.

Cette “station lunaire” dont on ne connaît pour le moment que les contours, servira de base pour les futures missions lunaires avec équipage. Le contrat que vient de décrocher SpaceX avec son vaisseau Dragon XL, signifie que l’entreprise jouera un rôle clé dans les prochaines missions lunaires de la mission Artemis planifiées par la NASA. Même si cette “station lunaire” n’est pas encore construite, SpaceX se positionne pour l’avenir.

Lancement de la “station lunaire” prévu pour 2022

Ce nouveau vaisseau spatial de SpaceX est encore mystérieux. Nous savons simplement qu’il devra servir à ravitailler la future “station lunaire” de la NASA. Le vaisseau devra être conçu pour rester longtemps dans l’espace, entre 6 et 12 mois selon l’agence spatiale américaine. Dragon XL sera également propulsé vers l’espace grâce à la fusée Falcon Heavy. C’est un contrat qui s’élève à 7 milliards de dollars pour SpaceX. De quoi voir l’avenir différemment. Première mission prévue pour 2022.

SpaceX et la NASA sont désormais des partenaires de longue date. L’entreprise d’Elon Musk est chargée de ravitailler la Station spatiale internationale avec sa capsule Crew Dragon. Dans quelques mois, cette même capsule transportera des humains vers l’ISS. Un premier vol habité doit avoir lieu au mois de mai prochain. Tout est prêt, la capsule est même déjà sur son site de lancement.