L’entreprise américaine a annoncé l’achat de la société Affirmed Networks. Il s’agit d’un spécialiste de la virtualisation des réseaux 5G dans le Cloud. Microsoft semble s’intéresser à la 5G tandis que d’autres géants y ont pensé il y a un moment déjà. Amazon par exemple peut compter sur AWS qui est déjà partenaire d’opérateurs comme Verizon pour préparer le passage à ce nouveau réseau.

“Épauler l’industrie des télécommunications en soutenant aussi bien les équipementiers que les opérateurs”

Dans son communiqué, Microsoft l’affirme : il a signé un accord définitif pour acquérir Affirmed Networks. Son objectif est “d’épauler l’industrie des télécommunications en soutenant aussi bien les équipementiers que les opérateurs”. La multinationale est persuadée que “les logiciels peuvent jouer un rôle important en aidant à faire progresser la 5G et fournir de nouvelles solutions réseau qui offrent des avancées radicales en termes de vitesse de coûts et de sécurité”.

Il va également en profiter pour placer Azure dans le secteur des télécoms. Microsoft semble vouloir profiter de l’opportunité de la sollicitation du Cloud par la 5G et devrait permettre à la fois de gagner du temps et de faire des économies comme le relève l’Usine Digitale. Via son acquisition, Microsoft devrait également toucher de nouveaux acteurs, et donc potentiellement de nouveaux clients comme les opérateurs Vodafone ou Orange.

Microsoft arrive après la concurrence

Il y a quelques jours seulement, Anthos était annoncé par Google. La plateforme se destine elle aussi aux télécoms et va permettre à Google d’associer la 5G avec son Cloud.

Google et Microsoft semblent arriver tardivement dans la mesure où la concurrence, comme AWS, devrait se lancer officiellement sur le marché. AWS a déjà conclu plusieurs partenariats avec des opérateurs comme Vodafone, Verizon et d’autres encore. Tous utiliseront son service pour proposer à leurs clients des applications dont le délai de connexion est rapide.