Alors que la France est en état d’urgence sanitaire, les États-Unis sont également frappés de plein fouet par la pandémie de Covid-19. D’après CNBC, SpaceX met tout en œuvre pour aider le personnel soignant qui manque de matériel, notamment en fabriquant du gel hydroalcoolique et des protections pour le visage.

Visières, combinaisons et gel hydroalcoolique

Il y a quelques semaines pourtant, Elon Musk minimisait la crise, en affirmant notamment sur Twitter que la panique engendrée par le virus était « stupide ». Le milliardaire a en outre avancé, sans preuve médicale et à tort, que les enfants étaient immunisés face au coronavirus, et envoyé des mails à son personnel en leur indiquant qu’ils étaient plus susceptible de mourir d’un accident de voiture que du Covid-19. Il semblerait toutefois que le milliardaire ait changé son fusil d’épaule, et pour cause : deux employés de SpaceX sont atteints du virus et d’autres sont en quarantaine… une mauvaise nouvelle alors que l’entreprise doit opérer un vol spatial historique au mois de mai.

Le week-end dernier, une note partagée au personnel de l’entreprise spatiale indiquait que 75 visières de protection avaient été conçus et acheminés à un hôpital de Los Angeles. SpaceX a également distribué 100 combinaisons de protection en Tyvek à ce même centre hospitalier, et affirme travailler sur un gel hydroalcoolique « conforme aux directives du CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) et efficace pour tuer le Covid-19 ».

Tesla veut produire des respirateurs artificiels

SpaceX n’est pas l’unique firme d’Elon Musk qui tente de venir en aide aux soignants. Depuis plusieurs jours, le personnel médical américain lance en effet des appels sur les réseaux sociaux, et demande du matériel pour soigner les malades et se protéger. Comme le précise The Verge, Tesla a envoyé près de 50 000 masques chirurgicaux au Centre médical de l’université de Washington, et racheté 1 000 respirateurs à la Chine pour les offrir à l’État de Californie, l’un des épicentres de l’épidémie aux États-Unis.

Ces appareils sont cruciaux pour traiter les patients souffrant du Covid-19, qui, dans les cas les plus graves, développent un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) et doivent être placés sous respirateur pour survivre. Sur Twitter, Musk a ainsi déclaré que la Gigafactory de Tesla à New York ouvrirait ses portes dès que possible pour confectionner des respirateurs. Toujours selon The Verge, Tesla collabore avec l’entreprise Medtronic dans le but d’en produire davantage.

Tesla et SpaceX ne sont pas les seules firmes américaines à apporter leur aide aux autorités. IBM mène par exemple un groupe d’entreprises afin de participer à l’effort de recherche pour combattre le Covid-19.