Le Covid-19 entraîne l’annulation de quasiment tous les rassemblements culturels et sportifs, et c’est aussi le cas aux États-Unis. Afin de remplacer une course de NASCAR, une compétition en ligne a été diffusée à la télévision américaine avec un succès insoupçonné.

Des pilotes professionnels et des commentateurs

Outre-Atlantique, la National Association for Stock Car Auto Racing (NASCAR) est l’organisme qui gère les courses de stock-cars (voitures de série). Méconnue en France, il s’agit pourtant de la discipline automobile la plus populaire aux États-Unis, regroupant de nombreux spectateurs (et téléspectateurs) à chaque événement. La pandémie de Covid-19 qui frappe actuellement le monde a toutefois entraîné l’annulation de plusieurs courses au grand dam des fans du championnat, qui s’étend de février à novembre.

La chaîne FOX Sports, le jeu vidéo iRacing et la NASCAR ont toutefois collaboré pour organiser une course virtuelle diffusée à la télévision américaine avec des moyens colossaux. Baptisé eNASCAR iRacing Pro Invitational Series, l’événement a eu lieu ce dimanche 22 mars et a regroupé 35 des meilleurs conducteurs du pays ainsi que deux célèbres pilotes à la retraite. Bien que les participants aient concouru depuis leur salon, la diffusion avait tout d’une importante rencontre sportive, puisque elle a été commentée en temps réel.

De nouvelles e-courses prévues

Suivi par 903 000 de téléspectateurs sur la chaîne FS1, l’événement est devenu la compétition de e-sport la plus regardée de tous les temps à la télévision. Si le contexte a aidé, puisque de nombreux Américains sont confinés chez eux, ce succès démontre le potentiel de cette pratique.

« Cette collaboration rapide entre FOX Sports, iRacing et NASCAR a évidemment fait écho d’une manière très positive aux fans de course, aux gamers et aux téléspectateurs à travers le pays », a expliqué Brad Zager de FOX News dans un communiqué de la NASCAR. « Nous avons beaucoup appris en relativement peu de temps », a-t-il continué. Au vu de cette franche réussite, la chaîne a décidé d’organiser davantage de e-courses.

Reste à voir si des événements similaires auront lieu à la fin de la pandémie de Covid-19. Le succès de cette course virtuelle n’est pourtant pas si surprenant : en 2018, la France comptait 5 millions de consommateurs de e-sport, et cette discipline devrait générer plus d’1 milliard de dollars cette année. Par ailleurs, une étude scientifique a démontré que les joueurs professionnels de e-sport subissent une pression similaire à celle des athlètes.