Actuellement, ce sont des millions de travailleurs qui sont confinés chez eux à travers le monde afin d’endiguer la propagation du Covid-19. Parmi eux, nombreux sont ceux qui poursuivent leurs activités professionnelles en télé-travail. C’est ce contexte qui a permis à Snap Camera, l’application de Snapchat Inc. qui offre la possibilité d’ajouter des filtres à la plupart des appels vidéos effectués depuis un ordinateur, de voir son nombre de téléchargements être multiplié par 10.

Le télé-travail explose, les téléchargements de Snap Camera suivent

Pour rappel, Snap Camera est une application détenue par Snap Inc., la maison-mère de Snapchat, qui vous offre la possibilité d’ajouter des filtres en réalité augmentée à votre visage lors d’appels en visio effectués à travers des services tels que Zoom Video Communications ou Google Hangouts.

Définitivement ludique, cette application a vu son nombre de téléchargements être multiplié par 10 depuis le début du mois de mars 2020. La raison de ce succès soudain ? Le confinement dû au Covid-19 qui a obligé des millions de personnes à travers le monde à poursuivre leurs missions professionnelles en télé-travail, augmentant ainsi, par la même occasion, le nombre d’appels vidéo entre collègues, depuis leur ordinateur. À titre d’exemple, même le géant Google a demandé à ses employés de faire du télé-travail.

Comme le rappelle Bloomberg, lors de son lancement en 2018, Snap Camera visait principalement un public tourné vers le divertissement, et notamment les streamers Twitch, en leur permettant d’ajouter de la fantaisie à leurs diffusions en direct. En raison de la pandémie mondiale, l’application a réussi à conquérir un nouveau public, bien plus sérieux cette fois, puisqu’il s’agit des professionnels travaillant en entreprises.

Les appels vidéo augmentent sur l’ensemble des services

Les télé-travailleurs ne sont pas les seuls à raffoler des appels vidéo. Pour garder contact avec leurs proches, de nombreuses personnes confinées préfèrent les visioconférences aux appels traditionnels. Une information confirmée par Facebook qui a récemment déclaré qu’en Italie, le nombre d’appels en visio sur WhatsApp et sur Messenger avait doublé par rapport à l’année précédente à la même période.

D’ores et déjà, le géant des réseaux sociaux se prépare à ce que ce phénomène se reproduise sur l’ensemble des pays touchés par le Covid-19 et dont les citoyens sont confinés. Une hausse qui risque d’ajouter un poids supplémentaire aux serveurs et qui, de ce fait, pourrait éventuellement mener à des interruptions de service.

L’impact du Covid-19 sur les entreprises

Si Snap Camera connaît un renouveau « grâce » à cette situation, de nombreuses autres entreprises souffrent de l’impact du Covid-19. C’est notamment le cas de Vinted, plateforme de revente de vêtements de seconde-main entre particuliers, qui a dû arrêter ses ventes. De son côté, Lime pourrait devoir licencier ses employés à cause de la pandémie. Airbnb n’est pas non plus épargné : la plateforme de locations saisonnières entre particuliers a simplifié les annulations de séjours en raison du virus, ce qui entraînera, bien évidemment, un manque à gagner très important pour la firme.

L’entreprise Amazon, quant à elle, a enregistré une forte hausse du nombre de commandes aux États-Unis. Pour suivre la demande, le géant du e-commerce a annoncé le recrutement de 100 000 nouveaux livreurs sur l’ensemble du territoire américain. Évidemment, les autres membres du GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) sont aussi touchés de plein fouet et doivent s’adapter à la situation.

S’il est difficile à l’heure actuellement d’évaluer l’évolution de cette situation, une chose est sûre : le Covid-19 a un impact important, qu’il soit positif ou négatif, sur l’ensemble des entreprises et aucun secteur ne semble y échapper.