Nous venons de passer la barre symbolique du milliard de personnes confinées à domicile à travers le monde à cause de l’épidémie de Covid-19. C’est du jamais vu. Nous allons probablement rester à la maison pendant plusieurs semaines et peut-être même plusieurs mois. Pour passer le temps, la plateforme de lecture Scribd propose un mois gratuit.

Scribd propose un accès gratuit à sa bibliothèque numérique

Si vous ne connaissez pas Scribd, vous allez adorer. Il s’agit d’une gigantesque bibliothèque numérique qui comprend des millions de livres électroniques, de livres audio, d’articles ou encore de magazines. Parce que oui, durant cette période la lecture sera certainement un outil très puissant, d’une part pour faire passer le temps, et d’autre part pour continuer de faire vivre des expériences aux personnes confinées.

Plusieurs entreprises s’adaptent généreusement en offrant des accès gratuit à leur plateforme. C’est également le cas de la cinémathèque de Milan qui met à disposition de tous un accès gratuit à sa plateforme, pour profiter de plus de 500 films. Justement, parmi ceux-là, quelques trésors du cinéma muet. C’est pour permettre un accès à la culture simplifié que Scribd ouvre sa plateforme durant un mois.

Alors que nous entrons dans une nouvelle routine qui devrait durer un petit moment, Scribd veut faire en sorte que chacun ait accès à ses livres, auteurs et contenus préférés, quelle que soit la situation. Aucune carte de crédit ou engagement n’est requis. C’est totalement gratuit.

Les entreprises font preuve de solidarité

Une startup lyonnaise, du nom de Tilkee, propose également aux enseignants de profiter de sa plateforme gratuitement, pour face à la fermeture des écoles, lycées et universités. Tilkee est un outil qui permet de partager des documents, sous format Word, PDF, et de suivre les interactions des lecteurs des documents. Certifiée AFAQ (c’est-à-dire qu’elle est certifiée par l’association française pour l’assurance de la qualité) la plateforme de Tilkee respecte, entre autres, le RGPD.

Autre exemple de solidarité au Kenya : la société Safaricom qui développe le M-pesa (un système de paiement mobile) annonçait récemment que toutes les transactions de personne à personne inférieures à 1 000 schillings kenyans (environ 10 euros) étaient gratuites à partir du 17 mars 2020 et pendant les 90 prochains jours.

Dans le même temps, le co-fondateur d’Alibaba, Jack Ma, a fait livrer du matériel médical aux États-Unis et à l’Europe. Les avions chinois atterrissent à Liège, nouveau hub logistique européen de l’entreprise de commerce en ligne.