Vinted a annoncé, par mail, mettre sa plateforme en pause, en France et en Espagne. Celle qui a levé 128 millions d’euros en novembre dernier doit aujourd’hui faire face au rythme ralenti imposé par le coronavirus.

Vinted stoppe les ventes et livraisons

Dans un mail envoyé aux utilisateurs hier, Vinted annonce suspendre “temporairement toutes les nouvelles commandes en France et en Espagne jusqu’à nouvel ordre”. En prenant cette décision, Vinted évite aux vendeurs de prendre la responsabilité de sortir de chez eux et surtout n’ajoute plus de travail aux différents magasins et transporteurs qui continuent de travailler.

12 millions d’utilisateurs français ont reçu ce mail, tout comme les utilisateurs espagnols. Sur l’application ou le site web, l’option d’achat direct a maintenant disparu. Il reste cependant possible de discuter avec le vendeur d’un produit et de lui demander de le réserver.

mail de vinted

Mail envoyé par Vinted

Le principal collaborateur de la plateforme a fermé

Quotidiennement, Mondial Relay travaille avec Vinted pour l’envoi des commandes. Même s’il est l’un des multiples partenaires de la plateforme, il est celui qui gère une grande partie des transports de commande. Mondial Relay a donc fermé ses portes, ce qui est un premier frein à l’activité de Vinted. La Poste possède 17 000 boutiques en France et à l’heure actuelle, seul 1 600 bureaux restent ouverts. Ces deux éléments ont donc conduit à la suspension temporaire de l'activité.

Par ailleurs, la plateforme incite également à ne pas faire de remise en main propre et précise aussi que les ventes en cours seront gardées en sécurité et livrées lorsque cela sera possible. Comme solution, Vinted propose néanmoins aux utilisateurs de réserver les articles qu’ils souhaitent acheter à l’avenir. La plateforme a ainsi allongé son délai de réservation, passant de 5 à 30 jours, en France et en Espagne.