Microsoft s’est félicité le 16 mars de la performance de son dernier système d’exploitation, Windows 10. Il équipe actuellement au moins un milliard d’appareils dans le monde. Un succès que les équipes de Redmond espéraient voir arriver plus tôt…

Un milliard d’utilisateurs, toutes plateformes confondues

Yusuf Mehdi, vice-président de Microsoft chargé de Modern Life et du groupe Search & Devices n’a pas caché sa satisfaction au moment d’annoncer la nouvelle, “Nous sommes ravis d’annoncer aujourd’hui que plus d’un milliard de personnes ont choisi Windows 10 dans 200 pays, ce qui se traduit par plus d’un milliard d’appareils actifs sous Windows 10″.

Ce nombre prend en compte tous les appareils ayant un système d’exploitation, les ordinateurs fixes et portables de façon évidente ainsi que les consoles de jeux de Microsoft, les Xbox One ainsi que les casques de réalité mixte HoloLens. Les tablettes sont aussi prises en compte, un marché affecté par le coronavirus.

La performance est à souligner, mais le temps qu’elle a mis à arriver également. Les équipes de Microsoft espéraient atteindre ce résultat trois ans après la sortie de son OS, en juillet 2015. Un objectif finalement atteint un peu moins de 5 ans après la sortie de la version originale.

Ce retard a plusieurs explications. Tout d’abord l’échec du Windows Phone qui n’est pas parvenu à devenir une alternative crédible à Android et iOS. Suite à cette déception, l’équipe s’est accordé un délai supplémentaire.

Ensuite le succès de Windows 7, très apprécié des utilisateurs. Windows 10 n’a dépassé son grand frère qu’en janvier 2019, avec 700 millions d’appareils équipés. La fin annoncée de Windows 7 et les mises à jour proposées ont largement contribué à accélérer l’installation de Windows 10. Le système d’exploitation avait atteint les 900 millions d’appareils en octobre 2019.

Windows a fait de Microsoft l’une des entreprises les plus puissantes du monde

Microsoft, le parent pauvre des GAFAM, son M étant régulièrement oublié, reste l’une des entreprises les plus riches au monde, la 5e , derrière les GAFA justement. Bill Gates, son fondateur est toujours l’un des hommes les plus riches de la planète, même après avoir donné la moitié de sa fortune à des associations caritatives.

L’influence de l’entreprise de Redmond ne se dément pas, comme le montre la difficulté pour l’armée française de se séparer de Windows malgré toutes les critiques que suscite le système d’exploitation.