Un nouveau produit Revolut vient d’être repéré par TechCrunch. Il s’agit d’une application liée à une carte bancaire destinée aux moins de 18 ans. Le tout est évidemment contrôlable depuis l’application Revolut installée sur le smartphone d’au moins un des responsables légaux.

Revolut s’adapte aux 7-17 ans

Une carte bancaire est-elle utile pour un enfant de 7 ans ? Chacun peut avoir son avis sur la question. Toujours est-il que Revolut souhaite couper l’herbe sous le pied aux banques traditionnelles. Pour des enfants propriétaires de smartphones de plus en plus tôt, cela peut permettre de stocker de l’argent de poche, et quelques économies en un lieu sûr. Pour le parent, cela permet de garder le contrôle sur les dépenses de sa progéniture.

Revolut, pour sa part, semble être d’avis qu’à 7 ans, on est en mesure d’avoir sa propre carte. Celle-ci est nommée “Revolut Junior” et peut être couplée à une application entièrement dédiée au jeune mineur. Les parents quant à eux doivent être des clients de la néobanque pour créer le compte de leur enfant et ensuite le gérer directement depuis leur application.

Les parents sont ainsi en mesure de contrôler les dépenses de leurs enfants, de désactiver les achats en ligne, mais aussi de recevoir des notifications dès lors que l’enfant utilise sa carte. Une fonctionnalité permet par ailleurs d’ajouter de l’argent à leur compte de manière instantanée. De quoi les responsabiliser et leur apprendre, au fil du temps, la gestion de l’argent.

Capture d'écran de l'interface de Revolut Junior

Capture d’écran de l’interface de Revolut Junior.

Une stratégie bien ficelée

À l’heure actuelle, Revolut compte plus de 10 millions d’utilisateurs dans le monde. Après avoir levé 500 millions de dollars, la plus grande levée de fonds de la fintech en Europe, la néobanque semble bien décidée à gagner de nouveaux clients. Sa stratégie est plutôt bien pensée. Actuellement, si des parents, clients, ouvrent un compte à chacun de leurs enfants ayant entre 7 et 17 ans, il y a alors de grandes chances pour que nombreux enfants, une fois adulte continuent d’être clients de la néobanque.

Il s’agit d’une approche semblable à celle des banques traditionnelles depuis de nombreuses années. Seulement, la tendance s’est inversée, et les banques traditionnelles ressemblent aujourd’hui à des épiceries où l’on pense aux produits avant l’expérience. Un enfant aura un vrai compte à part, devra utiliser les mêmes plateformes d’identification que les adultes, avec une interface complexe, loin de l’aisance des applications qu’il maitrise déjà. Puisqu’équipés d’un smartphone de plus en plus tôt, autant créer une application Revolut allégée, simple, et ludique.

À l’heure actuelle, Revolut Junior n’est disponible que pour les clients Premium et Metal, seulement au Royaume-Uni. Si l’activité anglaise s’avère concluante, Revolut ne devrait pas tarder à rendre l’offre disponible à plus d’utilisateurs, dans plus de pays.

Pour étoffer l’offre de Revolut Junior, la néobanque songerait à offrir aux enfants la possibilité d’épargner et de faire des bilans de leurs dépenses.