Google Lens et le New York Times Magazine se sont associés dans le but de proposer aux lecteurs une expérience de lecture inédite. Il s’agit en fait de leur proposer une expérience façon interactive, mais sur la version papier. Comment ? En scannant la couverture, ou une page du magazine avec l’application Google Lens. Cette dernière leur permettra d’obtenir des informations complémentaires et enrichies.

Lancée en mars 2018, Google Lens est une technologie utilisant l’intelligence artificielle pour identifier les objets ou les textes à travers la caméra d’un smartphone. Elle reconnait des centaines de millions de produits, peut traduire les menus au restaurant. Elle dispose de sa propre application sur Android, mais vous pouvez également la retrouver dans Google Assistant (Android), Google Photos (iOS et Android), ou encore l’application iOS de Google.

Le New York Times Magazine mise sur l’utilisation de l’intelligence artificielle

Au New York Times (NYT), Jake Silverstein, le rédacteur en chef du New York Times Magazine, explique que le recours à Google Lens est une “étape logique” car “de nombreux lecteurs de presse écrite lisent déjà leurs numéro avec leur smartphone à portée de main”.

Jusque là destinée à augmenter notre expérience du numérique, c’est la première fois que Google Lens est mise à contribution pour une société en particulier. Grâce à elle, les lecteurs du NYT Magazine pourront accéder à des éléments d’informations supplémentaires, mais aussi à la version numérique de l’article, et ainsi pouvoir échanger avec les autres lecteurs en commentaires.

Cette méthode interactive incite également au partage des articles sur les réseaux sociaux par exemple. Notez que si les lecteurs scannent la couverture de leur magazine, ils peuvent alors être redirigés vers une vidéo intitulée “Behing the cover”. Elle dévoile les coulisses du processus de réalisation du magazine.

Pour la rédactrice en chef adjointe du New York Times, “la recherche visuelle a le potentiel de devenir un outil journalistique puissant, et nous commençons tout juste à expérimenter la façon dont cette technologie peut donner vie à nos produits imprimés”. Peut-être qu’à l’avenir, le quotidien pourrait lui aussi faire appel à Google Lens pour son journal.

Couverture du nouveau numéro annuel

Bientôt un partenariat entre les annonceurs et Google Lens ?

Voilà un aspect qui pourrait intéresser les annonceurs : l’ajout de publicités ou d’interactions à visée publicitaire grâce à Google Sens. Concrètement, les marques pourraient apporter des éléments interactifs à certains éléments, notamment des annonces du New York Times Magazine. Cette pratique serait d’autant plus intéressante qu’elle permettrait d’obtenir quelques données sur les lecteurs du format physique.

Pour l’heure, le nouveau numéro musical, produit une fois par an, est sorti dimanche 15 mars et permet aux lecteurs de vivre cette expérience interactive. Si vous disposez du magazine, sachez que vous pouvez vivre l’expérience, car Google Lens est disponible en France. D’autant plus que des liens sont faits vers des playlists recommandées par les journalistes ayant collaborés à la rédaction du magazine, et découvrir de nouveaux titres peut être agréable en cette période de confinement.