Le milliardaire Jack Ma, co-fondateur du géant du numérique chinois Alibaba a promis de livrer des masques, kit de tests du coronavirus, et matériel médical à l’Europe et aux États-Unis via la fondation à son nom et au nom de son entreprise. L’entreprise est en pointe dans la lutte contre le coronavirus, en plus de l’aide qu’elle apporte aux pays les plus touchés, elle a développé un algorithme pour détecter la maladie.

Jack Ma, originaire de Chine, pays où est né le Covid-19 insiste sur le facteur temps pour sauver des vies. Il a mobilisé la fondation à son nom pour apporter de l’aide à plusieurs pays du monde pour faire face à ce qui est devenu une pandémie.

Les États-Unis, en urgence nationale depuis vendredi, approchent, ce 16 mars, des 4 000 cas. Le pays va recevoir de la part du milliardaire chinois 500 000 kits de dépistage et 1 million de masques. La fondation a déjà distribué de l’aide au Japon, en Corée, en Iran et en Europe.

Sur le Vieux continent, un premier lot de 500 000 masques, de matériel médical et de kits de dépistages sont arrivés en Belgique le 13 mars. Ils doivent être acheminés en direction de l’Italie où la situation est très inquiétante.

L’Italie est actuellement le 2e pays le plus touché au monde par le coronavirus après la Chine, où toutefois, le pic épidémique semble dépassé. Selon l’OMS, l’épicentre de la pandémie s’est désormais déplacé vers l’Europe.

La fondation de Jack Ma prévoit d’autres envois en Europe. En tout 2 millions de masques vont être dispatchés au sein des différents pays européens. Et dans les textes publiés sur Twitter, le co-findateur d'Alibaba exhorte la communauté internationale à davantage de coopération pour faire face à l’urgence sanitaire liée au Covid-19. Sur l’une des cargaisons à destination de l’Europe, on peut notamment lire en français « L’union fait la force ».

Si les vols, en provenance d’Hangzhou, où se trouve le siège d’Alibaba, atterrissent à Liège au lieu d’aller directement en Italie ou Espagne, ce n’est pas un hasard. La ville belge doit devenir le premier hub logistique européen de l’entreprise de commerce en ligne.